Covid-19 : le temple Taleju Bhawani au Népal ouvre ses portes aux fidèles après 2 ans


KATMANDOU : Des lignes longues et sinueuses s’étendaient à tous les coins possibles de Basantapur Durbar Square depuis jeudi tôt le matin alors que le temple Taleju Bhawani a rouvert ses portes pour les fidèles après une interruption de deux ans en raison de la pandémie de Covid-19.
Ouverte une fois par an le jour de Maha Navami, Taleju Bhawani est considérée comme la principale déesse de Newa, également considérée comme la sauveuse des enfants.
Cependant, cette année, les portes ont été rouvertes au petit matin après l’administration de vaccins aux personnes vivant dans les grandes zones urbaines du Népal et l’épuisement du nombre de cas de Covid-19.
Parallèlement aux jabs, le bureau de supervision de Basantapur Durbar Square, en coordination avec les clubs locaux, a distribué cette année des masques et des désinfectants aux fidèles qui visitaient le temple.
“L’année dernière, il est resté fermé. Je me sens ravi de visiter le temple cette année”, a déclaré Nilkantha Gautam, un fidèle à ANI après avoir visité le temple.
Le temple Taleju Bhawani situé dans la région de Hanumandhoka Durbar n’est ouvert que le jour de Mahanawami ou Ashwin Shukla Navami (le neuvième jour du mois d’Asoj selon le calendrier lunaire) chaque année.
Pendant ce temps, la déesse Tulaja Bhawani a été emmenée au milieu d’une procession rituelle dans la région de Mulchowk de la région de Hanumandhoka Durbar à l’heure propice de 7h11 jeudi matin, l’heure a été fixée par le Comité de détermination du calendrier népalais.
La statue de la Déesse sera conservée à Mulchowk où une puja spéciale serait offerte à minuit à Nawami en sacrifiant 54 boucs et 54 buffles.
La grande statue de la déesse Taleju est placée à Mulchowk et vénérée jusqu’au jour de Vijaya Dashami. Il est emmené au temple sanctum sanctorum le matin de Vijaya Dashami au milieu d’une procession religieuse.
“Je me sens extrêmement heureux; la file d’attente s’est également déroulée sans aucun obstacle. La peur de l’infection à Covid-19 semble également avoir diminué avec la baisse des cas. Je prie pour la fin du coronavirus et la protection de tous et leur santé”, Ram Kumari Baniya, un autre dévot a dit à ANI.
L’ancien temple qui remonte à l’ère Malla ne s’ouvre que le neuvième jour de la lune croissante du mois d’Asoj selon le calendrier lunaire.
Un culte spécial est rendu à Durga Bhawani aujourd’hui à l’occasion du Mahanawami et le ‘jamara’ qui a germé est offert aux déesses dans divers sanctuaires.
Des boucs, des canards, des coqs et des buffles mâles sont sacrifiés dans divers temples dédiés aux déesses. Ceux qui ne sacrifient pas d’animaux ou d’oiseaux offrent des fruits et des légumes à la Déesse.
Les écritures de Durga Saptasati et Devi Strota sont également récitées à la maison et dans les temples ce jour-là. Comme mentionné dans le Markandeya Purana, la déesse Chamunda avait tué le démon Raktabij le jour de Maha Navami.
Ce jour-là, les forces de sécurité effectuent également ce qu’on appelle le ‘kot puja’ ou culte des armureries.



Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*