France-Espagne – Luis Enrique : « Notre atout, c’est d’être une équipe »


Présent en conférence de presse, le sélectionneur de l’Espagne a promis de répondre collectivement à la qualité individuelle des Bleus.

Victorieuse face à une Italie championne d’Europe en titre en demi-finale de la Ligue des Nations (2-1), l’Espagne a rappelé à tout le monde qu’elle est une nation qui compte sur le vieux continent. Mais après la Nazionale, ce sont désormais les Bleus, champions du monde en titre, qui se dressent sur la route de la Roja. Un gros morceau.

Equipe de France : Griezmann dans le club des centenaires​

Vendredi, la France a impressionné en renversant la Belgique (3-2) lors d’un match spectaculaire, et la qualité de ses attaquants peut poser des problèmes à n’importe quelle défense. Présent en conférence de presse ce samedi, Luis Enrique, le sélectionneur de l’Espagne, n’entend pas changer de philosophie pour autant.

« L’idée, c’est clairement d’avoir le ballon »

« Le potentiel et la qualité qu’ils ont devant sont indiscutables. Ces trois joueurs (Mbappé, Griezmann et Benzema) sont extrêmement forts. Ils peuvent chacun décider d’un match par leur qualité individuelle. Mais on ne changera pas notre façon de faire. C’est cette façon qui nous a amenés jusqu’ici. On n’oublie pas que c’est un sport collectif. Je suis convaincu qu’on va faire un bon match demain », a assuré l’ancien technicien du FC Barcelone, qui entend donner des réponses collectives face aux Bleus.

MP_Ferran Torres_Spain vs Karim Benzema_France

« Je pense qu’individuellement, la France est la meilleure sélection du monde. Il suffit de regarder son onze pour voir les joueurs qu’elle a, et où ils jouent. Et ce sont tous des piliers dans leur club. Nous, clairement, notre atout, c’est d’être une équipe, sachant qu’on peut améliorer notre niveau. Le foot est un sport merveilleux qui récompense la plupart du temps celui qui joue le mieux, et c’est ce qu’on va essayer de faire collectivement », a appuyé Luis Enrique. Son plan ? Avoir la possession du cuir.

« L’idée, c’est clairement d’avoir le ballon, parce qu’il n’y a qu’une équipe qui l’a, et si on fait ce qu’on veut avec, on sera loin de notre but. On va défendre demain (dimanche) comme on le fait toujours, en prenant des risques, en jouant des un contre un, avec l’ambition de prendre possession de n’importe quel ballon qu’il y aura sur le terrain ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*