Incidents Lens – Lille : Le RCL à huis clos jusqu’à nouvel ordre


Le RC Lens jouera au moins deux de ses prochains matches à huis clos en raison des incidents qui se sont produits samedi dernier lors du derby.

La commission de discipline de la Ligue n’a pas attendu le mercredi, comme elle le fait d’habitude, pour se prononcer sur les tristes évènements qui ont eu lieu samedi dernier à l’occasion du derby du nord entre Lens et Lille (1-0). Les hautes instances ont mis le dossier en instruction, mais ont communiqué des décrets à titre conservatoire.

La Ligue frappe fort avant même la sanction définitive

Pour ne pas avoir su contrôler ses supporters, qui se sont rendu auteurs d’un envahissement de terrain à la pause, le RCL se voit contraint de disputer ses deux prochains matches à huis clos. « Les rencontres RC Lens – RC Strasbourg Alsace et RC Lens – Stade de Reims respectivement programmées les mercredi 22 septembre 2021 à 21h et vendredi 1er octobre 2021 à 21h sont concernées par cette mesure conservatoire », précise le communiqué.

Il y aura ensuite un prononcé de la mesure définitive et qui devrait intervenir le 6 octobre lorsque l’instructeur remettra son rapport à la Ligue.

L’article continue ci-dessous

Les Artésiens n’ont pas été les seuls à faire les frais des débordements qui ont eu lieu. C’est aussi le cas des Lillois. Ces derniers vont être privés de leur supporter lors de leur prochain match à l’extérieur, programmé contre Strasbourg samedi prochain. Le club d’Olivier Létang peut redouter des sanctions encore plus sévères dans deux semaines.

Pour rappel, plusieurs personnes ont été blessées dans les tribunes de Bollaert à la mi-temps du derby. Un supporter lensois avait même perdu connaissance après avoir reçu une chaise sur le crâne. De l’autre côté, un jeune fan lillois a aussi pris un projectile et dû se faire poser plusieurs points de suture. Ces affrontements avaient précédé l’entrée des Ultras des Sang et Or sur la pelouse avec l’idée d’en découdre avec leurs rivaux du jour. Le pire a été évité grâce au déploiement rapide des CRS aux abords des tribunes. Interrompu, le match a ensuite pu reprendre, avec un retard d’une demi-heure.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*