Reilley Opelka est impatient de participer à la Laver Cup pour la première fois.



Reilley Opelka est impatient de participer à la Laver Cup pour la première fois.

La star américaine du tennis Reilly Opelka est enthousiaste à l’idée de participer à la Laver Cup. Opelka, qui occupe le 19e rang mondial, le meilleur classement de sa carrière, fera ses débuts à la Laver Cup.

Âgé de 24 ans, Opelka représentera l’équipe mondiale. “Je suis très heureux de représenter l’équipe mondiale à la Laver Cup de Boston”, a déclaré le géant Américain.

“Jouer aux États-Unis dans une arène comme le TD Garden, avec John McEnroe comme capitaine, va être une expérience surréaliste. Je suis impatient”

Opelka a joué pour la dernière fois à l’US Open

Opelka a fait un bon parcours à l’US Open, atteignant les huitièmes de finale.

Il a remporté le premier set contre Lloyd Harris avant de s’incliner face au Sud-Africain en quatre sets “Je ne pense pas avoir servi de mon mieux. En fait, j’ai mal servi, pour être honnête.

Il a très bien servi. Il était le meilleur dans ce segment. Et comme je n’ai pas un pourcentage élevé de premiers services, il a pu mettre beaucoup de balles en jeu, ce qui change toute la dynamique du match quand je ne sers pas bien”, a souligné Opelka.

“C’est un peu ce qui me rend si difficile à battre et c’était vraiment loin d’être mon meilleur jour de service. D’habitude, j’arrive à mieux gérer et à faire des ajustements tout au long du match, ce que j’essayais de faire, mais ça ne me ressemble pas de servir aussi mal pendant tout le match, mais il a bien servi.”

Opelka a atteint la finale du Masters de Toronto, mais il reconnaît qu’il a encore du chemin à parcourir avant de devenir une superstar. “C’est possible. Medvedev m’a vraiment battu en tête à tête.

Dans un match à deux manches sur trois, je n’avais pas beaucoup de chances, alors dans un format trois sur cinq, à Roland-Garros j’ai encore perdu contre lui. Et puis il y a encore un autre niveau au-dessus de Daniil, qui est celui de Novak.

Donc, non, non, je ne suis pas là, je ne suis pas encore proche d’être au sommet”, a expliqué Opelka.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*