«Je crois en Paris, ville des musées et de la culture»


ENTRETIEN – L’Américain, roi du marché international de l’art, ouvre une troisième galerie à Paris le 19 octobre, près de la Place Vendôme. Invité d’honneur, Calder.

Gagosian s’ancre un peu plus à Paris, avec l’ouverture pour la Fiac 2021 d’une troisième galerie sous les arcades, entre la Place Vendôme et le Louvre. Une nouvelle adresse à la fois ventrale et excentrée, différente de toutes les autres, inaugurée le 19 octobre au 9 rue Castiglione (Ier), dans le «Museum Mile» qui réunit le Louvre, l’Orangerie, Orsay et la Seine.

Depuis 1980, le Californien d’origine arménienne, Larry Gagosian, a construit un empire de l’art : aujourd’hui, quelque 300 personnes travaillent dans les 17 espaces de la Gagosian Gallery à travers le monde, des États-Unis à l’Europe et à l’Asie. Cette nouvelle implantation, très inattendue, signe le retour à l’optimisme après la crise sanitaire et souligne l’importance de la capitale française dans un monde qui se recompose doucement.

Extérieur de la nouvelle galerie Gagosian au 9 rue de Castiglione,
Paris, entre la Place Vendôme et Le Louvre. © Photo : Thomas Lannes. Avec l’aimable autorisation de Gagosian

Larry Gagosian, devenu le roi de Manhattan et du marché de l’art international depuis son QG de New York, avait ouvert en octobre 2010 une galerie au 4 rue de Ponthieu (VIIIe). Il a transformé

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*