Jean-Baptiste Del Amo, prix du roman Fnac 2021


L’auteur a été récompensé pour Le Fils de l’homme publié chez Gallimard. Il succède à l’américaine Tiffany McDaniel et son roman Betty.

Ils n’étaient plus que quatre. C’est finalement Jean-Baptiste Del Amo qui a remporté le 20e prix du roman Fnac pour Le Fils de l’homme (Gallimard). Il faisait face à Louis-Philippe Dalembert avec Blues de Milwaukee (Sabine Wespieser), Patrice Franceschi avec S’il n’en reste qu’une (Grasset) et l’américaine Joyce Maynard avec Où vivaient les gens heureux (Philippe Rey).

Le roman qui explore la question de la transmission de la violence de père en fils dans une nature hostile et inquiétante a été chaudement remarqué par Le Figaro Littéraire. Dans le numéro du 26 août, l’académicien Patrick Grainville a eu ces mots élogieux: «Les scènes magnifiques sont nombreuses comme le bain de rivière de la mère et du fils ou la complicité du père et du rejeton sur une piste d’autos-tamponneuses. Brèves éclaircies dans une masse de ténèbres et de peurs poisseuses à couper au couteau.»

Un déterminisme social et familial

Dans un entretien au Figaro, Jean-Baptiste Del Amo explique avoir créé un huis-clos à ciel ouvert afin de questionner la notion de fatalité. «Mes personnages se débattent souvent avec une forme de déterminisme social, familial, psychologique. De manière assez aveugle, ils pressentent leurs entraves. Ils essayent de s’en libérer, mais il leur est souvent difficile de s’en défaire. Comment, par exemple, des schémas comportementaux peut-ils se retrouver au sein d’une famille d’une génération à une autre malgré le silence, les secrets? C’est une interrogation que j’ai voulu poursuivre avec ce livre.»

Jean-Baptiste Del Amo est l’auteur de romans et nouvelles, dont Une éducation libertine couronné du prix Goncourt du roman 2009, Pornographie, prix Sade 2013 et Règne animal, ouvrage traitant de l’asservissement de la nature et des animaux, prix du livre Inter 2017. Le Fils de l’homme est son cinquième roman. Il recevra sa récompense lors de l’inauguration du Salon Fnac Livres le jeudi 30 septembre.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*