George Sand, fille du siècle, de Séverine Vidal et Kim Consigny: châtelaine et féministe


LA BD DE LA SEMAINE – Une bonne biographie graphique de George Sand.

Connue et méconnue, George Sand semblait avoir été rangée au rayon des écrivains pour collégiens, et on était bien en peine de citer le titre de ses romans hors La Mare au diable ou La Petite Fadette qu’on étudiait à l’école. La vague féministe l’a remise sur le devant de la scène. Bourgeoise et bohème, châtelaine et socialiste, pour l’égalité mais élitiste, femme à hommes qui avait obtenu une autorisation de travestissement pour porter pantalon, bottes et redingote, George Sand est à bien des égards, jusque dans ses paradoxes, une figure de femme et d’intellectuelle très contemporaine.

Son œuvre est colossale, foisonnante, inégale, passionnante, impressionnante. Rappelons qu’elle a fait ses premiers pas dans le Paris des lettres en 1830 sous l’égide sévère et bienveillante du directeur du Figaro, Henri de Latouche. Elle avait 26 ans, mais derrière elle, déjà, une vie tumultueuse. C’est ce que raconte en 230 planches sobres et fourmillantes d’anecdotes, cette biographie graphique dont le

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*