Nice v Marseille résumé du match, 22/08/2021, Ligue 1


Nice-Marseille (1-0) – Du football puis la honte

Le match entre Nice et l’OM a été arrêté à la 75e minute après l’envahissement du terrain par des supporters…

La honte, le dégoût… C’est une scène pathétique et pitoyable qui s’est produite à Nice avec l’envanhissement par des supporters venus en découdre avec les joueurs de l’OM…

Ce qui s’est passé à la 75e minute

On jouait la 75e minute quand Dimitri Payet est venu tirer un corner. Le joueur a reçu un projectile dans le dos (une bouteille d’eau). Le joueur a renvoyé l’objet dans les tribunes et des supporters niçois sont entrés sur le terrain pour se battre avec les joueurs. C’est alors un véritable chaos qui s’est déroulé à l’Allianz Riviera… Après plusieurs minutes de bagarres et l’intervention de la police et des CRS, les deux équipes sont entrées aux vestiaires.

A 23h50, avec le feu vert des autorités, l’arbitre de la rencontre, monsieur Bastien, a fait reprendre le match depuis le point de corner. Mais seuls les Niçois étaient présents sur la pelouse, les joueurs de l’OM ne souhaitant pas reprendre le match. En l’absence des Marseillais, monsieur Bastien a sifflé la fin de la rencontre par forfait de l’OM.

Avant le chaos, un match

Avant ce terrible chaos, il y a avait un match entre deux belles équipes de notre championnat.

Dans un début de partie animé, les occasions mettent quelques minutes à arriver. Sur un débordement de Lotomba, entré après six minutes à la place d’un Attal blessé, Mandanda doit s’interposer acrobatiquement pour sauver un c.s.c. de Luan Peres. Avant de réaliser l’arrêt miracle devant Dolberg, qui avait bien suivi.

Si l’entame de match était plutôt à l’avantage de Nice, Marseille monte peu à peu en puissance. Parfaitement lancé en profondeur par Payet, Ünder s’en va buter sur un Walter Benitez parfaitement sorti à sa rencontre. Le portier argentin sort un nouvel arrêt devant le Turc deux minutes plus tard, alors que l’attaquant avait bien armé sa volée en angle fermé.

Les gardiens se montrent bien à leur avantage : Benitez repousse un coup-franc bien frappé par Payet, avant que Mandanda ne lui réponde en sortant une tentative de Boudaoui près de son premier poteau. Entre temps, Lotomba avait envoyé sa frappe du gauche dans les tribunes alors qu’il se trouvait en bonne position.

Score nul et vierge à la pause donc, mais le premier but de la soirée ne se fait pas attendre après la reprise. Percée de Lotomba côté droit conclue par un centre coupé au premier poteau par Kasper Dolberg, qui marque de près de la poitrine (1-0, 49e).

L’OM qui se fait peur à nouveau quelques instants plus tard sur un coup-franc repris par Lemina. Mandanda réalise un nouveau miracle, mais le milieu de terrain niçois est de toute façon signalé hors-jeu après coup.

Le moment pour Jorge Sampaoli d’injecter du sans frais avec notamment les entrées de Konrad de la Fuente et Valentin Rongier pour mettre la pression sur les locaux. Mais c’est bien Nice qui se crée les meilleures situations, à l’image de cette frappe de Boudaoui qui s’envole au-dessus. Le danger qui se rapproche via Dolberg, mais le Danois ne trouve pas non plus le cadre à une vingtaine de minutes du terme.

Et à un quart d’heure de la fin, l’OM obtenait un corner qui ne sera jamais tiré…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*