La MLS ? Pirlo se dit intéressé


Andrea Pirlo dit qu’il serait ouvert à travailler en MLS un jour alors qu’il cherche à tirer les leçons apprises pendant son séjour à la Juventus.

Pirlo n’a passé qu’une saison à la tête de la Juve avant d’être limogé cet été au profit de Massimiliano Allegri.

L’ancienne star italienne dit qu’il attend maintenant avec impatience sa « prochaine aventure » qui pourrait éventuellement venir en MLS, où il a passé trois saisons à jouer pour le New York City FC.

« Je n’exclus rien », a déclaré Pirlo à The Athletic lorsqu’on lui a posé des questions sur la MLS. « C’est une grande ligue. Je vois beaucoup d’entraîneurs venir en MLS d’autres pays. J’ai eu la chance d’y jouer. »

« Vous avez vu ce que l’USMNT a fait lors de la Gold Cup, alors je dirais que le jeu américain décolle. Beaucoup d’Américains jouent maintenant pour les meilleurs clubs du monde – Juve, Barcelone, Chelsea. S’ils jouent à ça niveau, cela parle de leur potentiel. »

Bien qu’il ait quitté la ligue en 2017 à sa retraite, Pirlo dit qu’il garde toujours un œil sur ce qui se passe dans la MLS et le football américain en général.

« Je ne regarde pas tous les matchs mais je le fais quand je peux », a déclaré Pirlo. « Je sais qu’il fait vraiment chaud à cette période de l’année. Je me souviens avoir joué dans cette chaleur. Il est difficile pour les joueurs de maintenir une intensité élevée quand il fait aussi chaud. »

« Je regarde toutes les équipes. J’adore New York – j’y avais un logement – mais j’aime tout dans la MLS. J’ai vraiment apprécié mon temps là-bas. Je m’entendais bien avec le club, mes coéquipiers, le staff et les entraîneurs que j’avais. »

« Ce fut une grande expérience de vie, une grande expérience de football aussi. Deux de mes enfants sont nés en Amérique, c’est donc quelque chose que nous porterons toujours avec nous. C’est comme chez eux, une partie de nos vies. Ils sont américains . « 

Pilo n’a duré que 52 matchs à la tête de la Juventus, le club n’ayant pas remporté la Serie A et se qualifiant à peine pour la Ligue des champions.

Il a été embauché sans aucune expérience de gestion, n’ayant été nommé entraîneur des moins de 23 ans de la Juve que 10 jours avant sa promotion à la tête de l’équipe senior. Cependant, Pirlo dit que sa philosophie du football n’a pas changé malgré son expérience à la Juve car il croit toujours en un style de jeu qui peut fonctionner au plus haut niveau.

L’article continue ci-dessous

« Je ne vais pas le changer parce que certains des résultats n’étaient pas bons », a-t-il déclaré. « C’est toujours comme ça que je pense au jeu – jouer par l’arrière, chercher à garder le ballon, reprendre possession le plus rapidement possible. Cela dépend beaucoup des joueurs dont vous disposez et de ce qu’ils vous permettent de faire. Les joueurs sont beaucoup plus importants que les entraîneurs. Ce sont les entraîneurs qui doivent s’adapter.

« J’ai beaucoup appris », a-t-il poursuivi. « C’était ma première expérience en tant qu’entraîneur mais c’était très intense car nous avons commencé la saison avec un seul match amical. Tout est allé très vite. On a joué tous les trois jours, sans supporters, sans pouvoir récupérer et sans pouvoir s’entraîner et préparer le prochain match. C’était difficile d’essayer quelque chose de nouveau. La récupération était plus importante. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*