PSG-Strasbourg : Sifflé mais décisif, la drôle de soirée Mbappé


Parfois brouillon, l’international français n’a pas été touché par les sifflets dans une semaine où il a beaucoup été question de sa prolongation.

On aurait pu croire que le nom de Lionel Messi occuperait à 100% l’actualité du PSG cette semaine. Mais entre les millions de messages, les milliers d’articles et les dizaines de Unes, un autre joueur a trouvé la lumière.

Mercredi, au beau milieu de la conférence de presse de présentation de l’ancien Barcelonais, le nom de Kylian Mbappé s’est retrouvé sur le devant de la scène, quand un journaliste a interviewé Nasser Al-Khelaïfi sur la prolongation du Bondynois. « Tout le monde connaît le futur de Kylian. Kylian est Parisien, très compétiteur. Il a dit qu’il voulait une équipe compétitive, maintenant il n’y a pas plus compétitif (que le PSG). Il n’a plus d’excuse pour faire quelque chose d’autre. »

A fur et à mesure des interviews du président parisien, la punchline résonne comme un élément de langage et relance ce dossier extrêmement compliqué en coulisses depuis deux ans. Ce samedi matin, Le Parisien et L’Equipe révélaient même que le Real Madrid pourrait passer à l’action d’ici la fin du mercato avec une offre de près de 120 millions pour racheter sa dernière année de contrat. De quoi tendre un peu plus l’atmosphère autour d’une rencontre qui devait résonner comme une fête.

Au milieu de cette actualité, de nombreux messages ont même fleuri sur les réseaux sociaux appelant à siffler l’international français. Comme ce fut légèrement le cas la semaine passée à Troyes mais où les applaudissements avaient fini par l’emporter.

L’article continue ci-dessous

Malgré plusieurs appels au calme, Mbappé fut donc copieusement sifflé. La première fois lorsque son nom fut cité par les médias du club pour évoquer la composition parisienne. Une seconde fois après l’énumération du onze par le speaker Michel Montana.

Et après ? Plus rien. Dès son entrée sur le terrain  « KM » affichait même un grand sourire et encore plus tard sur le terrain. S’il s’est montré décisif à trois reprises, sur les trois deniers buts parisien (buteur et double passeur), il a aussi connu beaucoup de déchets, que ce soit dans ces échanges avec ses partenaires ou dans des choix plus simples. Comme ce sombrero tenté sur Liénard alors que Sarabia se trouvait à trois mètres.

Malgré cela, il a aimanté le jeu offensif de son équipe et aurait pu garnir un peu plus une feuille de statistiques déjà bien remplie s’il n’avait pas manqué deux duels face à Matz Sels. Deux actions sur lesquelles sa vitesse avait encore une fois mis au supplice la défense strasbourgeoise. Après un nouveau rush et avant sa troisième passe décisive en L1 cette saison, Mbappé se testait à haranguer le public, qui lui répondit aussitôt. Pas rancunier, et contrairement à la semaine passée, il allait même saluer les supporters des deux virages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*