« Kane peut ruiner son héritage à Tottenham »


Tottenham sait que Harry Kane veut partir, mais il s’agit de partir avec classe, comme l’explique Jamie Carragher.

Le propriétaire de Tottenham, Daniel Levy a l’intention de toucher le jackpot en cas de départ d’Harry Kane à Manchester City.

Consultant influent et ancien capitaine de Liverpool, Jamie Carragher a dénoncé la décision de Kane de refuser de revenir à l’entraînement des Spurs, avertissant l’attaquant au passage sur le risque qu’il court de ruiner sa réputation chez les Spurs.

Carragher, coéquipier de Steven Gerrard au moment où l’ancien capitaine de Liverpool avait déposé sa tristement célèbre demande de transfert, a exhorté Kane à reconsidérer son approche pour forcer un transfert.

« Harry Kane n’agit pas de la bonne manière », a détaillé Carragher dans sa chronique pour le Telegraph. « Ce qui m’inquiète, c’est la façon dont il essaie d’obtenir son transfert, sans se présenter à l’entraînement. »

« Mon message à Harry serait le même qu’à Stevie [Gerrard], ne ruinez pas votre réputation avec ça, pensez toujours à votre nom et à votre position dans le sport, pour moi c’est aussi important que n’importe quel trophée que Harry peut gagner. »

Manchester City devrait débourser entre 180 et 190 millions d’euros pour signer Kane cet été, ce qui correspond aux frais exigés par Levy, tandis que son salaire attendu à Manchester ferait de lui le joueur le mieux payé de Premier League.

L’article continue ci-dessous

Carragher a également dénoncé les affirmations selon lesquelles Kane était acculé et n’avait d’autre choix que d’essayer de forcer un mouvement, suggérant que le joueur savait ce qu’il faisait lorsqu’il a signé un contrat de six ans en 2018.

« Je ne comprends toujours pas les gens qui disent que Kane est acculé. Pourquoi ? Le club ne l’a jamais forcé à signer un contrat de six ans en 2018 », a-t-il poursuivi.

« C’est sa faute et celle de ses conseillers pour avoir signé un accord aussi long sans clause libératoire. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*