République Tchèque v Danemark résumé du match, 03/07/2021, Euro


République Tchèque – Danemark (1-2), le rêve danois se prolonge

Le Danemark a assuré sa place en demie de l’Euro en disposant de la Tchéquie (2-1). Les Scandinaves ont dû toutefois cravacher dur pour passer.

Pour la première fois depuis 1992 et son sacre continental en 1992, le Danemark va participer aux demi-finales d’un tournoi majeur international. Les hommes de Hjumland ont accédé au dernier carré en remportant le quart de finale qui les opposait à la République Tchèque. À Bakou, ils ont cependant dû s’employer beaucoup plus que lors de leurs deux précédentes sorties, car leurs adversaires du jour ont vendu chèrement leur peau. 

Schick a redonné espoir aux Tchèques

A la pause, il y avait deux buts d’avance en faveur des Danois et on croyait ces derniers se dirigeaient vers une qualification tranquille. C’était mésestimer la capacité de réaction des Tchèques. Pas vraiment ridicules durant le premier acte malgré les réalisations essuyées, ils sont revenus sur le terrain avec un visage plus conquérant. Et c’est ce qui leur a permis de réduire très vite le score (49e). Un réveil qui ne pouvait être la signature que d’un seul homme, à savoir Patrick Schick.

L’attaquant du Bayer Leverkusen a relancé les siens en inscrivant son 5e but dans cette compétition, soit autant que Cristiano Ronaldo, le meilleur réalisateur du tournoi. Un but du plat du pied, consécutif à un service latéral de Coufal.

Il restait suffisamment de temps pour que la sélection de Silhavy recolle au score et arrache la prolongation. Elle n’a cependant pas réussi à maintenir sa pression sur la durée. La dernière demi-heure de la partie l’a surtout vu frôler le 1-3. Tomas Vaclik, son gardien, a dû s’interposer à trois reprises pour préserver le suspense dans cette rencontre. Il a frustré Youssouf Poulsen (69e et 79e), avant de signer une parade du pied face à Maehle (82e).

Le Danemark toute en maitrise

Le Danemark a donc bien rebondi après son temps faible. Même s’il a été chahuté, il a mérité de passer, d’autant plus que le premier acte a été relativement abouti de sa part. Thomas Delaney avait marqué dès la 5e minute en venant placer une tête victorieuse sur un corner et son coéquipier Kasper Dolberg a doublé la mise à la 42e en se retrouvant à la conclusion d’un bon mouvement collectif. Si le jeune Damsgaard avait bien négocié les deux face à face avec le portier tchèque qu’il s’est offert, le score aurait été bien plus conséquent à la mi-temps.

Les Scandinaves se retrouvent désormais à une marche de la finale. L’appétit venant en mangeant, ils ne comptent assurément pas s’arrêter là. Ils sauront dès ce samedi soir quel sera leur futur adversaire. Un duel face à l’Angleterre à Wembley et devant 60000 spectateurs serait forcément épique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*