Rami déplore la mauvaise ambiance chez les Bleus


Adil Rami, l’ancien international français, déplore les évènements qui ont détérioré l’atmosphère dans le groupe tricolore.

En 2018, l’équipe de France avait conquis le monde en Russie. Adil Rami faisait à l’époque partie du groupe tricolore. L’ancien marseillais n’avait pas joué la moindre minute, mais il avait largement contribué au sacre en étant le garant de la bonne ambiance au sein du groupe.

Le rôle de Rami durant cette compétition a été loué de toutes parts, et son importance a été encore plus ressentie suite à sa mise à l’écart de l’équipe. Sans lui, les Bleus sont allés droit dans le mur, avec plein d’évènements négatifs qui ont terni la bonne ambiance qu’il y avait par le passé.

L’article continue ci-dessous

« C’est important d’avoir un bon karma »

Sur les ondes du RMC, où il officie comme consultant depuis quelques mois, Rami a exprimé sa tristesse par rapport à ce changement de cap. Pour lui, il ne peut y avoir de bon rendement sur le terrain si tout le groupe ne tire pas dans le même sens. « C’est dommage d’en être arrivé là, avec des petites embrouilles de famille. J’attache énormément d’importance à l’énergie et l’ambiance dans le groupe. Ce genre d’embrouilles, ça impacte le groupe, a-t-il souligné. Les gens ne se rendent pas compte à quel point c’est important d’avoir un bon karma. On est quand même une famille. Certes, cette équipe de France a beaucoup de talent, mais le plus important, c’est le cœur. A partir du moment où tu sens ces petits problèmes, ça t’impacte sur le terrain ». 

Il y a quelques jours, Rami avait déjà fait part de son avis sur l’épisode Véronique Rabiot. La mère du milieu de la Juventus avait provoqué les proches de Mbappé et Pogba dans les tribunes après l’élimination suisse. « Elle a eu un comportement totalement inapproprié. Elle s’en est prise aux parents de Kylian Mbappé, leur reprochant le statut de leur fils, et le tir au but manqué par Kylian Mbappé. Toutes les familles étaient interloquées, pour ne pas dire totalement outrées par cette attitude qui laissera sans doute des traces », a-t-il lâché.

Rami avait aussi exprimé ses inquiétudes par rapport au futur de Rabiot : « Il n’y peut rien et il va morfler alors qu’il est apprécié dans le vestiaire. Je ne connais pas madame Rabiot, donc je ne vais pas critiquer, mais je connais la famille Mbappé et Pogba. Ils sont humbles et gentils. Ça m’a touché de voir ça, parce que c’est à ce moment-là qu’il faut être soudés. Et le montrer. Si on avait perdu en 2018, on n’aurait pas autant parlé de l’ambiance ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*