Google rend hommage au « fondateur du mouvement paralympique » Ludwig Guttmann avec un doodle


NEW DELHI : Google a rendu hommage samedi à Sir Ludwig ‘Poppa’ Guttmann, un médecin allemand. Il a consacré un griffonnage illustré par l’artiste visiteur basé à Baltimore Ashanti Fortson, se souvenant de Guttmann le jour de son 122e anniversaire.
Né le 3 juillet 1899, le neurologue britannique d’origine allemande a créé les Jeux paralympiques en Angleterre. Il est considéré comme l’un des pères fondateurs des activités physiques organisées pour les personnes handicapées.
C’est grâce à ses efforts qu’à l’heure actuelle, les athlètes paralympiques sont reconnus pour leurs capacités et leurs réalisations.
Aujourd’hui, les athlètes paralympiques sont à juste titre reconnus pour leurs compétences et leurs réalisations. Les Jeux Paralympiques continuent d’être une force motrice pour la promotion des droits et de l’indépendance des personnes handicapées, avec un impact durable sur l’égalité de traitement et des chances.
Fait intéressant, Guttmann était un médecin juif qui avait fui l’Allemagne nazie juste avant la Seconde Guerre mondiale.
Au début de 1939, Guttmann et sa famille ont quitté l’Allemagne à cause de la persécution des Juifs par les nazis et ont pu s’échapper en Angleterre.
En Angleterre, Guttmann a avancé ses recherches sur la paraplégie. En 1944, il met en pratique son approche innovante en tant que directeur national du Spinal Injures Center à l’hôpital Stoke Mandeville.
En 1948, il organise un concours de tir à l’arc pour 16 personnes, l’un des premiers événements sportifs officiels de compétition pour les utilisateurs de fauteuils roulants. Appelée plus tard « Jeux de Stoke Mandeville » ou « Jeux olympiques pour les handicapés », la compétition a démontré le pouvoir du sport d’élite pour éliminer les obstacles au handicap et a attiré l’attention des communautés médicales et sportives mondiales.
En 1961, Guttmann a fondé la Société médicale internationale de la paraplégie, maintenant la Société internationale de la moelle épinière (ISCoS) ; il a été le premier président de la société, poste qu’il a occupé jusqu’en 1970.
Il est devenu le premier rédacteur en chef du journal Paraplegia (maintenant nommé Spinal Cord). Il a pris sa retraite du travail clinique en 1966, mais a poursuivi son implication dans le sport.
Après sa retraite, « Poppa G », comme l’appelaient affectueusement ses proches, s’est tourné vers l’horticulture. Il a déjà fait pousser quelques brocolis massifs dans son jardin arrière et était réputé pour son mur de mangetout.
Guttmann a subi une crise cardiaque en octobre 1979 et est décédé le 18 mars 1980 à l’âge de 80 ans.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*