Italie-Belgique, Chiellini rend hommage à Lukaku


Le défenseur de la Juventus est bien conscient de la menace que représentera la star de l’Inter lors de son affrontement en quart de finale de l’Euro.

L’Italie a « un grand respect » pour Romelu Lukaku, selon Giorgio Chiellini, qui dit que les Azzurri sont prêts pour un test difficile contre l’attaquant belge. L’Allianz Arena du Bayern Munich accueillera ce vendredi soir la finale avant l’heure de l’Euro 2020 entre l’Italie et la Belgique. Lukaku a joué un rôle clé dans le parcours des Diables Rouges jusqu’aux quarts de finale, et Chiellini est bien conscient de la menace que l’attaquant représentera pour la Squadra Azzura après l’avoir vu ramener l’Inter au sommet de la Serie A pour la première fois en onze ans.

Conte met Lukaku sur un piédestal

Cependant, Chiellini, qui vient de devenir agent libre après l’expiration de son contrat à la Juventus, a prévenu que Lukaku n’est pas le seul joueur dans les rangs de la Belgique que l’Italie devra museler afin d’atteindre le dernier carré soit face à l’Espagne, soit face à la Suisse. « Chez nous tous, il y a un grand respect pour Lukaku, pour sa saison extraordinaire à l’Inter », a déclaré le joueur de 36 ans lors d’une conférence de presse d’avant-match. « Limiter la Belgique à Lukaku est offensant pour ses coéquipiers, ce sont tous de très bons joueurs ».

« Nous allons le préparer comme nous l’avons toujours fait. Nous dormirons bien tous les deux ce soir, moi et Romelu« , a ajouté Chiellini. L’Italie a été tirée au sort dans le groupe A du championnat d’Europe de cet été aux côtés de la Turquie, de la Suisse et du Pays de Galles, qui se sont tous avérés être des adversaires légers pour l’équipe de Roberto Mancini. Les Azzurri ont battu les Turcs et les Suisses par un score de 3-0 pour valider leur place en huitièmes de finale avant de terminer leur campagne de poules avec une confortable victoire 1-0 contre le Pays de Galles.

Chiellini pas inquiet pour son avenir

Giorgio Chiellini Juventus

L’article continue ci-dessous

Les hommes de Mancini ont été récompensés par un premier match à élimination directe contre l’Autriche, qu’ils ont réussi à vaincre 2-1 après prolongation grâce aux buts de Federico Chiesa et Matteo Pessina. La Belgique, quant à elle, a atteint les huitièmes de finale après avoir terminé en tête du groupe B, commençant par une victoire 3-0 sur la Russie avant de battre le Danemark 2-1 et la Finlande 2-0. L’équipe de Roberto Martinez a ensuite été opposée au Portugal, vainqueur de l’Euro 2016, et a eu raison de l’équipe dirigée par Cristiano Ronaldo grâce à une frappe féroce de Thorgan Hazard.

Belgique – Italie, un record en jeu

Une fois qu’il aura terminé sa mission avec l’Italie à l’Euro 2020, Giorgio Chiellini devra se concentrer sur son avenir et aura à choisir l’endroit où il jouera au football en club la saison prochaine. L’imposant défenseur central a passé les 16 dernières années de sa carrière à Turin, et il a été rapporté que la Juventus envisageait de le re-signer pour une saison supplémentaire, avec le retour de Massimiliano Allegri sur le banc de touche.

Chiellini est techniquement sans club pour le moment, mais il a comparé sa situation à celle de Lionel Messi à Barcelone, l’Argentin devant également s’engager dans un nouveau contrat avec son ancien employeur malgré son statut d’agent libre. « Moi en fin de contrat comme Messi ? Nous avons aussi en commun d’être gauchers ! » dit-il lorsqu’il a été interrogé sur son avenir. « La dynamique d’une année étrange… Je n’y pense pas, je suis calme. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*