Les clichés d’une soixantaine de photographes en vente au profit du Sidaction


Jean-Paul Goude, Jean-Marie Périer ou encore Bettina Rheims proposent leurs images en tirage limité, à 250 euros pièce du 22 juin au 8 juillet. Tous les bénéfices iront à l’association.

Acquérir un cliché d’un photographe reconnu tout en aidant la recherche pour la lutte contre le Sida : voilà ce qu’ont proposé mardi la présidente du Sidaction, Françoise Barré-Sinoussi et sa vice-présidente, l’actrice Line Renaud. Du mardi 22 juin au jeudi 8 juillet, les photographies d’une soixantaine de photographes, de France et du monde entier, seront mises en vente, exclusivement en ligne sur le site www.fashionforsidaction.org. Un évènement organisé sous la direction artistique de Jean-Paul Gaultier, avec la participation de la Fédération de la Haute Couture et de la mode, à l’occasion de la Fashion Week de la Mode Masculine et de la Haute Couture.

Un millier de clichés en tirage limité, signés par Ethan James Green, Erwin Blumenfeld, Isaac Marley Morgan, Jean-Baptiste Mondino, Jean-Marie Périer, Jean-Paul Goude, ou encore Bettina Rheims seront ainsi proposés au public. Selon le Women’s Wear Daily , il s’agira d’œuvres datant des années 50 jusqu’à aujourd’hui, d’un format de 30×40 centimètres, non encadrées. Chaque photographie sera proposée au prix de 250 euros et l’intégralité des bénéfices sera reversée à la lutte contre le sida en France comme à l’étranger.

Une nouvelle manière de récolter de l’argent pour la recherche pour la lutte contre le Sida, alors que la pandémie a mis à mal plusieurs évènements traditionnels de l’association. En effet, le gala de janvier, l’un des plus grands moments de collecte de fonds, avait dû être reporté. Une vente aux enchères avait alors eu lieu en ligne fin janvier, avec des objets rares et accessoires de Haute Couture. Ces pièces d’exception de Dior, Cartier, Louboutin ou Balmain avaient permis de rapporter plus de 200.000 euros à Sidaction. Fin mars, l’association se réjouissait d’avoir collecté près de 4,5 millions d’euros, un montant proche du record établi en 2019.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*