Angleterre v Écosse résumé du match, 18/06/2021, Euro


Angleterre – Ecosse (0-0), l’Ecosse tient en échec l’Angleterre

Le derby entre l’Angleterre et l’Ecosse s’est soldé sur un bon vieux 0-0. Le spectacle annoncé n’a pas eu lieu.

C’est en bons amis que les voisins anglais et écossais se sont quittés, ce vendredi à Wembley. L’affiche était belle, mais l’enjeu a un peu primé sur le jeu et la rencontre s’est achevée sur un score nul et vierge. Un résultat qui finalement arrange les affaires des deux équipes.

Les défenses ont pris le pas sur les attaques

En prenant un point, l’Angleterre reste en tête de sa poule et bien partie pour atteindre les 8es de finale, tandis que l’Ecosse débloque son compteur et garde son destin en main en vue d’un passage au prochain tour.

Les filets n’ont pas tremblé dans cette rencontre, mais ils auraient pu et chacune des deux sélections a eu suffisamment d’opportunités pour faire la différence. L’efficacité n’était cependant au rendez-vous.

Les Three Lions ont été les plus menaçants durant le premier acte, avec comme principale opportunité une tête de John Stones sur le poteau (12e). Au retour des vestiaires, ils se sont aussi montrés dangereux par l’intermédiaire de Mason Mount (48e) et Reece-James (55e) mais sans plus de réussite.

L’Ecosse a frôlé la victoire 

A mesure que le match avançait, les Anglais ont cependant levé le pied et la fin de la partie fut compliquée. Après avoir laissé passer l’orage, au sens propre comme au figuré, la Tartan Army aurait très bien pu prendre les devants. Jouant sans complexe et avec beaucoup d’entrain, elle s’est même créée les tentatives les plus dangereuses du match. 

Ché Adams a été proche de scorer à la 4e, et il a aussi raté sa reprise de volée à la 78e alors que les buts lui étaient grands ouverts. O’Donnell, lui, a réussi sa reprise sans contrôle à la 30e, mais Jordan Pickford a veillé au grain sur sa ligne. Enfin, à la 63e, il y a eu un tir de Dykes qui prenait la direction du cadre, avant que James ne réalise un sauvetage in-extremis. Autant d’alertes qui témoignent de l’envie qu’avait l’Ecosse de créer la sensation.

Même s’ils n’ont pas marqué, les hommes de Steve Clarke sont à féliciter pour leur prestation. Malgré un déficit de talent technique, ils ont fait bien plus que tenir tête aux Three Lions en faisant valoir les vertus qui leur sont propres comme la solidarité, le gout du combat et beaucoup de volonté. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*