Wenger : “Giroud passe de l’ombre à l’ombre”


Arsène Wenger croit deviner pourquoi Olivier Giroud a fait part de ses états d’âme après le match contre la Bulgarie.

Frustré de ne pas avoir été très bien servi par ses coéquipiers, Olivier Giroud a provoqué un mini-malaise dans le groupe tricolore à quelques jours de l’entame de l’Euro. Après le match, il avait laissé sous-entendre que Kylian Mbappé faisait exprès de ne pas le solliciter. Des déclarations que ce dernier n’a pas du tout aimées, allant même jusqu’à afficher son spleen en public.

Même si tout le monde s’efforce à désamorcer la situation, à l’instar de Paul Pogba, le sujet revient comme un boomerang dans les conversations et les débats des journalistes.

« Il y a du mécontentement chez Giroud »

Ce vendredi, Arsène Wenger a été invité à donner son avis sur la bisbille entre son ancien protégé à Arsenal et Mbappé. L’expérimenté coach français a décelé un soupçon d’amertume chez le premier nommé.

L’article continue ci-dessous

« C’est une accumulation avec le fait qu’il était dans l’ombre à Chelsea. Il le supportait bien tant qu’il était titulaire en Bleu. Et là il passe de l’ombre à l’ombre. Ça crée une forme de mécontentement, a-t-il confié au micro de BeIn Sports. Mais la haute compétition, ce n’est pas une question d’amour mais de priorité. Et Giroud le sait et quand il jouera il fera passer le jeu au-dessus de tout. » 

« Toujours compliqué de gérer 26 joueurs »

Outre Wenger, Patrick Vieira a aussi livré son avis sur cette affaire. Il abonde dans le même sens que son ancien coach londonien en indiquant : « c’est une certaine frustration qu’Olivier peut avoir en raison d’un manque de reconnaissance. Il est un peu fatigué de ces questions et la remise en question. Peut-être, a-t-il été perturbé par la question que le journaliste lui a posée ».

L’ancien international français veut désormais croire que cet épisode ne perturbera pas la vie du groupe chez les Bleus : « C’est toujours compliqué de gérer 26 joueurs, par rapport aux qualités et aux préférences des uns et des autres dans le jeu. Mais l’important c’est de trouver un certain équilibre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*