Brigitte Macron : Élégante en noir et blanc pour l’ouverture du G7 avec Emmanuel Macron


La redistribution d’un milliard de doses de vaccins anti-Covid est la question centrale de ce G7, surtout depuis que Joe Biden a annoncé fournir la moitié de ces doses – 500 millions de Pfizer-BioNTech – à plus d’une centaine de pays nécessiteux. Les dirigeants des grandes puissances se réunissent ainsi aujourd’hui pour trouver des réponses communes aux crises mondiales, sanitaires et économiques. Les réunions ont débuté en ce début d’après-midi depuis Carbis Bay, où les chefs d’État italien, allemand, français, britannique, japonais, américain et britannique sont attendus. D’autres homologues ont été invités à prendre part à ces discussions, à savoir l’Australie, l’Inde, la Corée du Sud ainsi qu’un représentant de l’Union européenne.

Emmanuel Macron représente donc les intérêts de la France, qui avait appelé les laboratoires pharmaceutiques à donner 10% des doses vendues. Sur ce sujet, l’agence Bloomberg a fait savoir que le G7 donnera lieu à une nouvelle enquête de l’OMS sur les origines du coronavirus. Tout l’enjeu des discussions entre pays est aujourd’hui de “mettre fin à la pandémie en 2022“.

Avant l’arrivée du président français, Boris Johnson et son homologue américain avaient tous deux signé une nouvelle Charte de l’Atlantique, plus engagée et concrète sur le plan environnemental. Boris Johnson aimerait instaurer un nouveau “Plan Marshall” qui aiderait les pays en développement à réduire leur impact écologique. Du pain sur la planche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*