Chelsea, Kai Havertz fan de N’Golo Kanté


L’international allemand a encensé le Français, a évoqué sa première saison en Angleterre et son but en finale de C1.

Kai Havertz a inscrit le but le plus important de sa jeune carrière la semaine dernière. L’international allemand a inscrit son premier but en Ligue des champions au meilleur des moments puisque son but face à Manchester City à Porto en finale de la C1 s’est révélé être le but vainqueur. Recruté pour 100 millions d’euros, bonus compris, Kai Havertz aura donc contribué de la plus belle manière au succès européen des Blues.

OFFICIEL : Tuchel prolonge jusqu’en 2024 avec Chelsea

Désormais, Kai Havertz va se concentrer sur le championnat d’Europe avec l’Allemagne mais il continue de savourer ce moment incroyable dans sa carrière. Présent en conférence de presse avec sa sélection, l’Allemand est revenu sur ce but face à Manchester City : « C’était un but spécial pour moi et ma famille. Il restera avec moi pour le reste de ma vie. Je suis un joueur qui a besoin de confiance en lui. C’est à ce moment-là que je joue à mon meilleur. »

Un homme s’est fait remarquer durant cette finale, mais aussi tout au long de la campagne européenne des Blues et cet homme n’est autre que N’Golo Kanté. L’inépuisable milieu de terrain français a réalisé une performance XXL et a même vu certains de ses fans militer en sa faveur pour le prochain Ballon d’Or. L’ensemble de ses coéquipiers est souvent dithyrambique envers lui et Kai Havertz ne fait pas exception à la règle.

Havertz s’attendait à rencontrer des difficultés en Premier League

Kai Havertz FC Chelsea Manchester City Champions League

L’article continue ci-dessous

« Quand on le voit, il faut sourire. C’est une grande personnalité et une grande personne. Et un grand joueur de football. En tant que joueur offensif, je suis toujours heureux quand il est sur le terrain. Vous pouvez faire beaucoup d’erreurs car il récupère toujours le ballon. Il est rapide, agile et met toujours la patte. C’est pourquoi ce n’est pas si agréable d’avoir à jouer contre lui lors du premier match du Championnat d’Europe, bien sûr », a confessé l’international allemand.

Chelsea – Edouard Mendy : « Je ne me fixe pas de limites »

Kai Havertz a également encensé son compatriote, Antonio Rüdiger : « Il nous a donné tellement de stabilité ces derniers mois. Après l’arrivée de Tuchel, il a joué de façon exceptionnelle. En tant que joueur de mentalité, il est aussi important. Sur le terrain, c’est un guerrier. Un peu comme Kanté – vous le voulez dans votre équipe. Jouer contre lui à l’entraînement n’est pas aussi amusant non plus. Les derniers mois ont été excellents. C’était très difficile pour lui au début et maintenant il s’en est sorti. »

Enfin, il a fait son autocritique après sa première saison en Angleterre : « Je savais qu’il allait falloir six mois ou un an pour y arriver. Cela a pris beaucoup de temps, mais au final c’était une excellente année. Personne ne regarde les moments négatifs plus, mais seulement au but et au titre. Mais j’en étais conscient. J’espère que cela donnera un coup de pouce et que je pourrai jouer un championnat d’Europe réussi. Je sais maintenant comment c’est en Premier League ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*