Naomi Osaka frappe fort à Roland-Garros, elle renonce au tournoi : « A Paris je me sentais déjà anxieuse »


Depuis quelques jours, Naomi Osaka était engagée dans un bras de fer avec les organisateurs de Roland-Garros. La numéro 2 mondiale vient d’y mettre un terme en annonçant renoncer tout simplement au tournoi.

Cette décision forte, la joueuse de 23 ans l’a fait connaître sur Twitter, où elle a publié un long message. « C’est une situation que je n’aurais jamais imaginée ou prévue quand j’ai écrit il y a quelques jours. Je pense que le mieux maintenant pour le tournoi, les autres joueurs et mon bien-être, est que je me retire pour que tout le monde puisse se concentre sur le tennis à Paris, débute-t-elle son message. Je n’ai jamais voulu être une distraction et j’accepte que mon timing n’était pas idéal et que mon message aurait pu être plus clair. Plus important, je ne banaliserai jamais la santé mentale ou utiliserai le terme avec légèreté. » Le 26 mai dernier, Naomi Osaka avait fait savoir qu’elle avait pris une décision avant de débuter Roland-Garros, celle ne pas participer aux conférences de presse consécutives à une victoire.

La tenniswoman japonaise poursuit son message en écrivant qu’elle souffre de dépression depuis l’US Open en 2018, où elle avait été battue en 16e de finale par la Russe Yulia Putintseva. « Quiconque qui me connaît sait que je suis introvertie, et quiconque m’a vue dans les tournois remarquera que je porte toujours des casques qui m’aident à étouffer mon anxiété« , poursuit la championne, qui évoque ensuite son incapacité à parler aux journalistes en conférence de presse. « Je deviens très nerveuse et trouve cela stressant de devoir toujours vous trouver la meilleure réponse qui soit« , se défend-t-elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*