Lyon – « Il veut être calife à la place du calife » : Domenech reprend Juninho !


Calife à la place du calife, ou entraîneur à la place de l’entraîneur ? Invité de BFM Lyon, Raymond Domenech a rappelé Juninho à l’ordre.

« Il se passe quoi ? Que cherche Juni ? À prendre le poste ? », s’interrogeait Rudi Garcia dès la trêve hivernale. En fin de contrat, l’ancien coach de l’OM et donc de l’OL n’a logiquement pas été prolongé par le directeur sportif brésilien, qui l’a remplacé par Peter Bosz.

Domenech valide le choix Bosz

Un bon choix ? Interrogé sur son profil, Raymond Domenech, rarement enthousiaste en ce qui concerne les coachs étrangers, a validé. « Ce n’est pas le plus mauvais choix. Parce que d’abord il parle français, et il a vécu en France. En arrivant de l’Ajax, il a une culture de la mise en avant de la formation. L’objectif, c’est aussi de faire jouer les jeunes et de faire la promotion des joueurs », a confié le président du syndicat des entraîneurs français sur BFM Lyon.

À lire – Après son départ de l’OL, Garcia se lâche sur Juninho

Reste à savoir si, au contraire de Garcia, il parviendra à s’entendre avec son directeur sportif. « Déjà, Juninho l’a choisi. Mais est-ce que les directeurs sportifs savent rester à leur place ? L’entraineur gère son équipe et ne doit pas avoir d’interférences. C’est négatif pour le club. Chacun a sa place. Le directeur sportif doit intervenir si l’entraîneur lui demande. Mais pas dans son dos. Parce qu’il n’y a rien de plus mortel que ça. Et je comprends que Rudi ait pu le reprocher… », a répondu Domenech, déjà moins optimiste.

Juninho, le « vrai problème de l’OL » ?

En tant qu’ancien joueur et entraîneur de l’OL, Domenech s’est même permis d’adresser un avertissement à Juninho, à qui il conseille de ne pas empiéter sur les plate-bandes du coach néerlandais. « Juninho, s’il est en train de passer ses diplômes et qu’il veut être entraîneur à la place de l’entraîneur, avec tous ceux qui vont arriver tant qu’il n’aura pas eu son diplôme, il y a aura des problèmes. Le vrai problème de l’OL maintenant sera ce positionnement du directeur sportif qui veut être calife à la place du calife. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*