Les lauriers d’Uderzo, au musée Maillol


Une exposition retrace la vie du dessinateur et fait le tour de son œuvre, au-delà des aventures d’Astérix le gaulois.

Dans la rue de Grenelle, à l’entrée du Musée Maillol, s’affiche le grand visage souriant d’Albert Uderzo. Assis à sa table à dessin, il tient encore le crayon à la main et s’est retourné pour saluer. Face à lui, un Astérix malicieux invite le public à entrer au musée. Une fois n’est pas coutume, voici qu’on orchestre une exposition autour de la vie et l’œuvre de l’artiste Uderzo, plutôt que de donner à voir le phénomène de nos chers irréductibles Gaulois.

Sylvie Uderzo, fille du cocréateur d’Astérix et Obélix, tenait à ce que l’on rende hommage au travail de son père, mort au début du premier confinement, en mars 2020. Uderzo a tiré sa révérence à l’âge de 92 ans, mais il a laissé une œuvre monumentale que son épouse, Ada et sa fille Sylvie ont souhaité faire redécouvrir au public, alors que le pays sort progressivement de la pandémie. «Maman et moi avons eu la volonté farouche de rendre hommage à Albert, explique-t-elle. Nous avons reçu tellement de lettres de lecteurs!… Il n’était pas

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ?
Connectez-vous

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*