Lille – Jose Fonte réclame une concentration maximale


Leader de Ligue 1 à deux journées de la fin, Lille a son destin entre les mains. Le défenseur portugais a donc demandé une extrême concentration.

Largement vainqueur dans le derby du Nord vendredi soir, le LOSC n’a pas fait dans la dentelle, face au Racing Club de Lens (3-0). Solide leader de Ligue 1, Lille est plus que jamais sur la route d’un titre de champion de France qui lui tend désormais les bras. Les Dogues ont leur destin entre leurs mains, et n’entendent pas se relacher.

PSG – Pochettino : « Trois matchs à gagner pour essayer d’être champions »​

Alors qu’il reste deux journées de championnat à disputer, les Dogues possèdent provisoirement quatre points d’avance sur le PSG, qui se déplace à Rennes dimanche soir en clôture de cette 36e journée, sans Marco Verratti blessé. Côté Lillois, il va falloir accorder encore plus d’importance aux petits détails, selon le défenseur Jose Fonte.

« Il faut tout faire pour aller chercher l’objectif de Lille »

« Il faut tout mettre en place. Il faut bien se préparer, il ne faut pas prendre de risques à cause du coronavirus, il faut faire les soins, il faut tout faire pour aller chercher l’objectif de Lille et de notre groupe. Après tout le travail réalisé pendant toute la saison, il faut tout faire pour gagner ce titre », a réclamé le Portugais, au micro de Canal+.

Un discours qui rappelle celui de son entraîneur, Christophe Galtier, luttant contre toute forme d’euphorie. « On va sûrement affronter deux équipes qui vont arriver relâchées, qui joueront leur match sans aucune pression, elles voudront battre le leader actuel. On devra se préparer avec beaucoup de motivation et d’humilité, qui nous caractérise », a ainsi prévenu le technicien français, vendredi soir, après la victoire à Bollaert. « Mes joueurs ont sûrement plus d’expérience et de vécu pour ce genre de confrontations », a-t-il ajouté.

Sur leur route, ils retrouveront Saint-Etienne, donc, la semaine prochaine, avant de terminer leur saison à Angers. Avec l’espoir plus présent que jamais de succéder à leurs glorieux aînés de 2011, exactement dix ans après. Ce qui, disons-le, relèverait d’un exploit retentissant, tant le PSG, demi-finaliste de la C1, semble armé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*