Lens – Gaël Kakuta : « Si on peut priver Lille du titre, ça serait beau »


Vendredi, en ouverture de la 36ème journée, Lille aura fort à faire pour préserver sa maigre avance au classement face à des Lensois déterminés…

Tombé sur la pelouse de Manchester City (2-0), mardi soir, le Paris Saint-Germain, aux portes d’une second finale consécutive, a été éliminé de la Ligue des Champions. Désormais, le Champion de France va tenter de défendre son titre en Ligue 1, devancé d’une longueur par une solide équipe du LOSC à seulement 3 journées de la fin de la saison.
 
Man City-PSG (2-0) : l’arbitre a insulté Paredes selon Herrera, Verratti confirme

Vendredi soir, en ouverture de la 36ème journée, Lille aura toutefois fort à faire pour préserver sa maigre avance. En effet, les Nordistes sont attendus au Stade Bollaert pour y affronter le Racing Club de Lens, dans un derby qui s’annonce bouillant. Cinquième de Ligue 1, Lens a des ambitions, et entend avoir son mot à dire dans la course au titre.

« Je préfère que Paris soit champion »

C’est en tout cas la position de Gaël Kakuta, milieu offensif lensois, qui a sa petite préférence… « On se concentre sur nous, ce n’est que du bonus. On peut aller chercher plus haut, on va essayer de le faire. Et si on peut priver Lille du titre, ça serait beau aussi. Je préfère que Paris soit champion », a-t-il confié, ce mercredi, en conférence de presse.

Néanmoins, ce derby du Nord aura une saveur particulière sans les fervents supporters lensois. « Le derby Lille-Lens sans public, c’est nul, on ne va pas se mentir. Je ne suis pas sur les réseaux sociaux mais je sais qu’on a le soutien des supporters, c’est motivant. Tout le monde connaît la rivalité, je suis ici depuis que je suis tout petit. C’est un match spécial, ça aurait été un plus les supporters pour donner de la force », a concédé le milieu offensif, aussi passé par l’Amiens SC, qui n’a rien oublié du match aller (4-0).

« Il y a beaucoup plus de maturité. Maintenant, on est aussi bons d’un point de vue défensif qu’offensif. On s’est menti nous-mêmes en voulant pressant très haut. Lille avait vite pris le dessus sur nous », s’est enfin souvenu Gaël Kakuta. Vendredi soir, ce ne sera pas seulement la suprématie régionale qui sera en jeu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*