Pourquoi les clubs de Premier League boycottent-ils les réseaux sociaux? Le black-out du football anglais expliqué


Le football anglais prend position contre les abus en ligne et le racisme sur les réseaux sociaux en organisant un boycott ce week-end

Le football anglais s’unira dans le silence des médias sociaux ce week-end alors que les clubs de Premier League rejoindront leurs homologues de la FA, de l’EFL et de la Super League féminine pour protester.

Un boycott de plates-formes telles que Facebook, Twitter et Instagram a été planifié à travers le football en Angleterre afin de mettre en évidence les problèmes de discrimination et d’abus subis par les footballeurs en ligne.

Cela signifie que des matchs tels que Manchester United contre Liverpool et Newcastle United contre Arsenal, qui ont lieu ce week-end, ne seront pas promus sur les réseaux sociaux.

Voici tout ce que vous devez savoir sur le boycott des réseaux sociaux du football anglais, y compris de quoi il s’agit, quand il commence, combien de temps il durera et quelles organisations sont impliquées.

Pourquoi les clubs de Premier League boycottent-ils les réseaux sociaux ?

Le boycott des réseaux sociaux a été organisé par les différents acteurs du football anglais pour protester contre le racisme et d’autres formes d’abus discriminatoires en ligne.

Un communiqué de la Premier League a expliqué que le football anglais se rassemblait dans la solidarité « pour souligner que les entreprises de médias sociaux doivent faire plus pour éradiquer la haine en ligne, tout en soulignant l’importance d’éduquer les gens dans la lutte continue contre la discrimination ».

En plus d’appeler Facebook, Twitter et Instagram à travailler plus dur sur le problème, ceux qui organisent le boycott ont également exhorté le gouvernement britannique à veiller à ce que son projet de loi sur la sécurité en ligne établisse une législation obligeant les entreprises de médias sociaux à être plus responsables de ce qui se passe sur leurs plateformes.

Avant le boycott, le chef de la Premier League, Richard Masters, a déclaré : «Le comportement raciste sous quelque forme que ce soit est inacceptable et les abus épouvantables que les joueurs subissent sur les plateformes de réseaux sociaux ne peuvent pas continuer. »

« La Premier League et nos clubs se tiennent aux côtés du football dans l’organisation de ce boycott pour souligner le besoin urgent pour les entreprises de médias sociaux de faire plus pour éliminer la haine raciale. »

« Nous n’arrêterons pas de défier les entreprises de médias sociaux et souhaitons voir des améliorations significatives dans leurs politiques et processus pour lutter contre les abus discriminatoires en ligne sur leurs plateformes. »

La PFA, LMA, PGMOL, Kick It Out, Women’s Championship, Women in Football et la FSA rejoindront la FA, la Premier League, l’EFL et la Women’s Super League dans le boycott.

Quand commence le boycott des réseaux sociaux en Premier League ?

Les clubs de Premier League commenceront leur boycott des réseaux sociaux à 15h BST ce vendredi 30 avril 2021.

Combien de temps durera le boycott des réseaux sociaux en Premier League?

Le boycott des réseaux sociaux durera quatre jours, commençant le vendredi 30 avril et se terminant à 23 h 59 BST (18 h 59 HE) le lundi 3 mai 2021.

D’autres clubs et organisations se joindront-ils à la manifestation ?

L’instance dirigeante du football européen, l’UEFA, se joindra également à la manifestation sur les réseaux sociaux, plaçant son poids dans le boycott de ce week-end. « Il y a eu des abus à la fois sur le terrain et sur les réseaux sociaux. C’est inacceptable et doit être stoppé, avec l’aide des autorités publiques et législatives et des géants des réseaux sociaux », a déclaré le président de l’UEFA Aleksander Ceferin.

« Permettre à une culture de haine de se développer en toute impunité est dangereux, très dangereux, non seulement pour le football, mais pour la société dans son ensemble. »

L’Association des clubs européens (ECA) a également soutenu l’initiative du football anglais en déclarant: « Nous soutenons la communauté du football anglais en soutenant le boycott des réseaux sociaux ce week-end et la campagne pour éradiquer la haine en ligne. »

La PFA a exhorté les marques, les sponsors et les acteurs à se joindre au boycott, déclarant: «En tant que joueurs, votre voix et votre influence collectives ont le pouvoir de demander des comptes aux entreprises multinationales et d’envoyer un message puissant à un public mondial – un comportement abusif est inacceptable.

«La PFA appelle également les grandes marques et sponsors, qui travaillent avec les joueurs, à éteindre et retirer leurs financements sur les plateformes pendant le boycott. « Nous savons, d’après les témoignages de première main de nos membres, que la haine en ligne cause des traumatismes. L’impact de l’abus peut également s’étendre aux membres de la famille et aux fans impressionnables. Nous voulons que les entreprises et les plateformes de médias sociaux prennent davantage de responsabilités. pour lutter contre le racisme et la discrimination sur leurs chaînes. « Le football appelle à l’utilisation du filtrage, du blocage et du retrait rapide des messages offensants, à l’amélioration des processus de vérification et à la prévention du réenregistrement. »

Il y a également eu une solidarité de la part d’EA Sports, avec ses comptes FIFA devenus silencieux pour le week-end, tout comme ceux du jeu de simulation de gestion Football Manager.

Que fait Goal ?

Goal ne publiera rien sur le football anglais sur nos canaux Facebook, Twitter ou Instagram pendant la durée du boycott des réseaux sociaux, du vendredi après-midi au lundi soir. Au lieu de cela, nous utiliserons nos plates-formes pour mettre en évidence les problèmes persistants de racisme, de discrimination et d’abus subis par les personnes en ligne, tout en promouvant un certain nombre d’initiatives anti-discrimination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*