Betis, Nabil Fekir donne sa conception du poste de numéro 10


L’ancien milieu de l’Olympique Lyonnais a défini le poste de numéro 10, son évolution et a dévoilé ses modèles à ce poste.

Révélé au poste d’ailier à l’Olympique Lyonnais avant d’être repositionné dans l’axe, soit comme deuxième attaquant, soit comme meneur de jeu, Nabil Fekir s’épanouit désormais davantage dans un poste de numéro 10 en Espagne. L’international français est majoritairement utilisé au poste de numéro 10 dans le 4-2-3-1 de Manuel Pellegrini. Un poste dans lequel il prend énormément de plaisir. Dans une interview accordée à France Football, Nabil Fekir a avoué qu’il a toujours rêvé d’évoluer dans ce registre et a dévoilé ses modèles à ce poste.

Mercato – Fekir intéressé par le Barça ?

« C’est le poste dont je rêve depuis tout petit. C’est là où je me sens le plus à l’aise. Le coach me fait confiance et me laisse beaucoup de liberté. Je suis une sorte d’électron libre. C’est exactement ce que j’aime. On a une équipe de qualité. J’ai un peu d’expérience, j’essaye de l’amener au maximum à l’équipe, je donne tout ce que j’ai. Après, si le coach veut me mettre en pointe, sur un côté, où même plus bas, il n’y a aucun problème. Je suis à disposition de l’équipe« , a expliqué Nabil Fekir.

« Zinedine Zidane. C’est un joueur qui m’a fait rêver et m’a donné envie de réussir. Hatem Ben Arfa aussi. J’ai eu la chance de le voir jouer à Lyon quand j’étais plus jeune. Ce sont des joueurs qui m’ont inspiré. C’est un joueur qui doit organiser le jeu, qui doit faire jouer les autres, qui doit être décisif pour l’équipe, marquer, donner des passes décisives. C’est le joueur un peu important de l’équipe« , a ajouté le meneur de jeu du Betis Séville.

« Un bon milieu de terrain c’est ce qui fait la force d’une équipe »

Nabil Fekir Real Betis 2021

Nabil Fekir considère que le poste de numéro dix est très important dans le football moderne où le cerveau et la vision de jeu sont primordiaux : « Après attention, tout le monde est important, mais c’est vrai que le milieu de terrain a une grosse place dans le foot d’aujourd’hui. Pour moi, un bon milieu de terrain c’est ce qui fait la force d’une équipe, aujourd’hui. Il faut être costaud dans ce secteur. Et je ne parle pas que du dix« .

Après le Barça, un autre grand club se déclare pour Fekir

« Je parle aussi des milieux récupérateurs, des relayeurs. C’est cet ensemble-là qui est important dans une équipe. Quand t’es joueur de foot en général, tu utilises ton cerveau. Le football se joue avec les pieds, mais aussi beaucoup avec la tête. Quand t’es au milieu de terrain, c’est vrai, qu’il y a plus de pression, parce qu’il y a plus de joueurs et qu’il faut penser plus rapidement. Mais tous les joueurs jouent avec leur tête« , a ajouté l’international français.

Nabil Fekir a analysé l’évolution de ce poste au fil des années : « Il a un évolué et changé comme le foot, d’ailleurs. Aujourd’hui, les latéraux ne sont pas les mêmes qu’il y a trente ans. Le foot évolue et les postes également. Les latéraux offrent plus de solutions. Pour être un bon latéral, il faut être bon devant, bon derrière. Avant, ce n’était pas forcément ça. Avant, le latéral était celui qui défendait bien. On ne lui demandait pas de marquer ou de faire des passes décisives ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*