Patrick Balkany à nouveau hospitalisé en urgence, sa femme Isabelle entre angoisse et colère


Patrick Balkany est de nouveau hospitalisé. C’est sa femme Isabelle Balkany qui a annoncé la nouvelle sur Facebook et Twitter dans la journée du 8 avril 2021. “Mon amour, Patrick Balkany, à nouveau hospitalisé d’urgence, depuis hier, en soins intensifs de cardiologie“, a-t-elle écrit sur le célèbre réseau social. Une première phrase suivie d’un très long texte qui met en lumière la corrélation entre les problèmes judiciaires de l’ancien maire de Levallois-Perret et ses problèmes de santé.

Voici le texte, tel quel :
Synthèse, “art” enseigné par mes profs, de ce que certains ont qualifié de “comédie” (version soft) et que d’autres n’ont pas voulu et refusent de voir…
– 13.09.2019 – Incarcération et inéligibilité immédiates prononcées par la Présidente de la Cour d’Appel de Paris, deux jurisprudences, par définition inédites, pour un délit fiscal…
– 12.12.2019 – Hospitalisé en urgence à Cochin pour un “Ictus intestinal”, infarctus du colon plus létal que celui du myocarde -> 16 jours…
– 28.12.2019 – Transféré à l’Unité Pénitentiaire de l’hôpital de la Salpétrière -> 19 jours…
– 15.01.2020 – Sur demande de la Cour d’Appel, réincarcération à la prison de la Santé après 35 jours d’hospitalisation…
– 20.01.2020 – Hospitalisation à Cochin pour ablation (exérèse) de polypes ->2 jours…
– 13.02.2010 – Libération après 152 jours de détention et enfin obtenu, l’avis d’un expert judiciaire attestant que la poursuite de la détention mettra immédiatement sa vie en danger…
– 03.08.2020 – Hospitalisation à Cochin pour ablation de nouveaux polypes ->3 jours…
– 28.10.2020 – Hospitalisation d’urgence soins intensifs à Foch pour épanchements pulmonaires et insuffisance cardiaque ->11 jours…
– 10.03.2021 – Pose d’un bracelet électronique avec interdiction, malgré les recommandations médicales, de marcher, y compris, chez lui, dans son propre jardin, de 12h à 8h le lendemain, soit 20h sur 24…
. 07.04.2021 – Hospitalisation d’urgence à Foch pour, comme craint et prévu par les praticiens, rechute épanchements pulmonaires et insuffisance cardiaque !!!!
Pour Patrick, des mois de souffrance et de fatigue, pour moi, des mois d’angoisse… et de colère !
Où ai-je entendu parler, ces derniers jours, d’incrimination de “mise en danger de la vie d’autrui” pour un prêtre qui, conformément à son sacerdoce, avait célébré une messe de Pâques ????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*