Nouveau rebondissement dans l’affaire des dîners clandestins


Les jours passent et les preuves accablantes s’accumulent contre Christophe Leroy et Pierre-Jean Chalençon. Depuis la diffusion d’un reportage dans le 19:45 d’M6, vendredi 2 avril, le chef et l’ancien acheteur d’Affaire conclue sont accusés d’avoir organisé des repas luxueux clandestins notamment au Palais Vivienne, la résidence de Pierre-Jean Chalençon. L’AFP et BFMTV révèlent qu’une perquisition a eu lieu mercredi 7 avril 2021 au domicile parisien du cuisinier Christophe Leroy, soupçonné d’avoir organisé des repas luxueux clandestins notamment au Palais Vivienne de Pierre-Jean Chalençon.

Dans le fameux reportage d’M6 sur des dîners clandestins fastueux à Paris, Pierre-Jean Chalençon, affirmait avoir “dîné dans la semaine dans 2/3 restaurants clandestins” où il aurait croisé “des ministres“. Depuis, l’ex collaborateur de Sophie Davant est revenu sur ses déclarations, en expliquant avoir voulu faire de “l’humour“. Une défense sans queue ni tête, raillée sur les réseaux sociaux. Dans son interview accordée à BFMTV mardi dernier, Pierre-Jean Chalençon évoquait “le plus gros poisson d’avril de ces dix, quinze ou vingt dernières années“.

Et il s’enfonçait un peu plus dans sa version peu crédible de l’affaire : “Ce qui s’est passé, c’est que je suis spécialiste de Napoléon 1er et le 5 mai nous allons fêter le bicentenaire de sa mort. J’ai décidé cette année d’organiser des évènements au Palais Vivienne et ailleurs. Suite à la pandémie tout a été arrêté et donc j’ai décidé avec mon équipe d’organiser des déjeuners ou des dîners napoléoniens ou des visites au Palais Vivienne (…) La semaine dernière, c’était une sorte de soirée 0, nous avons mis en exergue quelques tables et nous avons invité quelques personnes pour leur faire visiter. Une douzaine peut-être… J’ai fait une conférence qui a duré quarante-cinq minutes. Nous avons organisé pour les semaines à venir un certain nombres de reportages pour des magazines, pour montrer les objets du Palais Vivienne”.

Devant le tollé suscité par ce reportage sur les réseaux sociaux, notamment avec un hashtag #OnVeutLesNoms, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé dimanche au préfet de police de Paris, Didier Lallement, d’ouvrir une enquête pour examiner la réalité ou non des faits dénoncés. Dans la foulée, le procureur de Paris Rémi Heitz a ouvert de son côté une enquête pénale.

La perquisition menée chez Christophe Leroy, présenté sur son compte Instagram comme “le chef des stars“, intervient alors que le reportage de M6 faisait état d’un dîner au Palais Vivienne “autour d’un menu caviar et champagne” au prix de “220 euros par personne” concocté par le cuisinier. Pour preuve de la participation de Christophe Leroy et Pierre-Jean Chalençon à ces dîners clandestins, nous avons publié dimanche 4 avril les captures des invitations et du menu de ces repas interdits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*