Les embouteillages s’atténuent encore dans le canal de Suez après le déblocage du navire


LE CAIRE: Le embouteillage causé par un cargo qui a bloqué le Canal de Suez vendredi, pendant près d’une semaine, le nombre de navires en attente de transit est tombé à 206, a déclaré la société de services de canal Leth Agencies, contre plus de 300 trois jours auparavant.
Lundi, les équipes de sauvetage ont libéré le porte-conteneurs de la taille d’un gratte-ciel, mettant fin à une crise qui avait obstrué l’une des voies navigables les plus vitales du monde et interrompu des milliards de dollars par jour dans le commerce maritime. À l’époque, les responsables du canal ont déclaré que plus de 420 navires attendaient la libération du navire japonais Ever Given, battant pavillon panaméen, afin de pouvoir effectuer la traversée.
Selon Leth Agencies, 357 navires au total ont traversé le canal depuis que le navire a été remis à flotter par une flottille de remorqueurs, aidés par les marées.
L’Ever Given s’était écrasé sur une rive d’un tronçon à voie unique du canal à environ 6 kilomètres (3,7 miles) au nord de l’entrée sud, près de la ville de Suez.
Cela a forcé certains navires à emprunter la longue route alternative autour du cap de Bonne-Espérance à AfriqueLa pointe sud de la ville – un détour de 5 000 kilomètres (3 100 milles) qui coûte aux navires des centaines de milliers de dollars en carburant et autres frais. D’autres ont attendu la fin du blocage.
La fermeture sans précédent, qui a fait craindre des retards prolongés, des pénuries de marchandises et une augmentation des coûts pour les consommateurs, a ajouté à la pression sur l’industrie du transport maritime, déjà sous la pression de la pandémie de coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*