Que devient Fred Courant, le complice de Jamy Gourmaud dans C’est pas sorcier?


Impossible de ne pas se souvenir de l’émission scientifique C’est pas sorcier diffusée sur France 3 de 1993 à 2013. Un magazine culte présenté par le célèbre duo Fred et Jamy. Le premier était sur le terrain pour visiter des lieux symboliques et s’entretenir avec des experts tandis que le second fournissait des explications théoriques à l’aide de maquettes et d’expériences à bord d’un camion-laboratoire. Pendant 20 ans, Frédéric Courant et Jamy Gourmaud ont donc fait les beaux jours de la chaîne, jusqu’à la rupture. En effet, à l’été 2013 l’émission n’est pas reconduite et Fred Courant confie avoir été « viré en 10 minutes » par France 3. En revanche, Jamy Gourmaud a eu l’opportunité d’animer seul quatre derniers primes avant de continuer à collaborer avec le service public. Depuis, les deux hommes n’ont plus retravaillé ensemble.

Toutefois, leur passion respective pour la science est restée intacte. Fred Courant a notamment rebondi en 2015 en lançant sa propre plateforme « de la science et de la découverte » sur laquelle il a animé un dérivé de C’est pas sorcier, intitulé L’Esprit sorcier. Un projet qu’il a réussi à mettre en place grâce un appel aux dons. Les plus nostalgiques ont été très généreux et en seulement quatre mois, il est parvenu à récolter plus de 120 000 euros. Dans la foulée, en 2016, il a été amené à présenter un magazine dérivé de son concept sur Science&Vie TV, L’Esprit sorcier, le mag. Fred Courant a également participé à Tout s’arrange, une web-série pédagogique destinée aux enfants atteints de troubles de la communication. « Rendre la science accessible au plus grand nombre, c’est apprendre plein de choses en gardant un esprit ludique« , déclarait-il à TV Mag à ce sujet.

Enfin, en décembre 2020, l’animateur a été chargé d’une mission par le gouvernement. Le Journal du dimanche a rapporté que le ministère de la Transition écologique lui a demandé de mener un groupe de travail pour « développer la culture du risque chez les Français« , soit de les sensibiliser sur les phénomènes naturels et de leur enseigner les réflexes à avoir. Frédéric Courant est entouré de cinq experts pour atteindre ces objectifs, « des spécialistes en sécurité civile, communication, géographie, sciences comportementales et numérique« . Un rapport doit être déposé dans quelques mois, pour une application dans un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*