Liverpool, Steven Gerrard rêve d’entraîner les Reds


Tout juste sacré champion d’Ecosse avec les Rangers, Gerrard rêve d’entraîner un jour Liverpool.

Un titre des Glasgow Rangers, un Liverpool malade avec six défaites de suite à Anfield, il n’en fallait pas plus pour voir le nom de Steven Gerrard associer à son club de toujours.

Trois ans après avoir pris les rênes du club écossais, l’ancien milieu des Reds a réussi à remettre les Rangers sur la carte du championnat écossais en mettant fin à l’hégémonie du voisin du Celtic mais aussi en Europe avec une qualification en huitièmes de finale de la Ligue Europa contre le Slavia Prague.

Porté aux nues par les supporters des Rangers, Steven Gerrard est parmi les entraineurs en vogue. Un départ à l’issue de la saison n’est pas à exclure et forcément, comme Frank Lampard avec Chelsea, son nom est lié à vie avec Liverpool. Les Reds sont malades depuis des semaines mais la confiance est maintenue pour Jürgen Klopp. Néanmoins, Gerrard ne s’interdit pas de rêver.

« Liverpool reste mon club et c’est un rêve d’en devenir l’entraîneur un jour, mais pas encore », a-t-il confié. L’ancien capitaine a dit espérer que Klopp reste à son poste « pendant de nombreuses années ». « Mais qui a dit que j’étais assez bon pour lui succéder? […] Il y a beaucoup de managers sur cette planète. Nous devons avant tout respecter Jürgen. »

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2019 et de la Premier League la saison dernière, Klopp ne compte pas jeter les armes malgré la mauvaise passe du club. Et ce n’est pas l’annonce du départ de Joachim Löw de son poste de sélectionneur de l’Allemagne qui va entraîner un jeu de chaise musicale entre Liverpool et la Maanschaft. 

Interrogé mardi sur une envie de prendre en main la sélection, Klopp s’est montré catégorique : ce ne sera pas lui qui sera sur le banc lors du Mondial 2022 au Qatar.

« Après cet été je ne serai pas disponible pour ce poste de sélectionneur. Il me reste trois ans avec Liverpool. Quand vous signez un contrat, vous devez vous y tenir. »



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*