Real Madrid – Casemiro : “Il reste encore 39 points à prendre”


Dimanche, le Real Madrid a manqué l’occasion de réduire l’écart avec l’Atlético (1-1), mais rien n’est joué pour le titre selon le milieu de terrain.

Le Real Madrid a ramené un point de son déplacement chez l’Atlético Madrid, le leader de la Liga, ce dimanche au Wanda Metropolitano. Un nul cueilli sur le fil après que Karim Benzema ait répondu à un but de Luis Suarez. Les Merengue peuvent être heureux de ce dénouement vu qu’ils ont été menés pendant la majeure partie du match.

Avec ce résultat, l’écart entre les deux équipes reste de cinq points et les Rojiblancos comptent un match en moins. Le Barça est intercalé entre les deux, avec deux unités de plus que les Merengue. Côté madrilène, ce point ne suffisait pas vraiment à générer de la satisfaction, à l’image des mots de Karim Benzema.  

“Je pense qu’aujourd’hui nous avons eu un bon match, un match très difficile. Ils avaient le ballon en première mi-temps et nous l’avions en seconde. Nous méritons plus qu’eux, mais c’est le football”, a ainsi expliqué le buteur tricolore à la fin de la rencontre, frustré par un résultat qui semble pourtant flatteur pour le Real Madrid.

“Jamais on ne se cachera derrière l’arbitre”

Même son de cloche du côté de Casemiro, qui préfère retenir la seconde période que la première. “Je crois qu’ils ont été meilleurs en première mi-temps, mais nous sommes meilleurs. On avait la balle de 1-2 avec une occasion très claire, mais je pense que la clé a été le travail de l’équipe en deuxième mi-temps”, a-t-il confié à Movistar.

“Il reste encore 39 points à prendre. Nous voulons avancer de trois en trois, mais je pense que nous travaillons bien. Tout peut arriver”, a ensuite rappelé le Brésilien, qui estime que l’arbitre a oublié un pénalty en faveur du Real Madrid en première période. “Pour nous, c’est clair, mais jamais on ne se cachera derrière l’arbitre. Si Felipe ne touche pas le ballon, je marque le but. Nous devons respecter la décision d’Alejandro (Hernandez). Il a été voir la VAR au moins. Mais c’est clair que j’étais tout seul…”.

Barça – Qui est Joan Laporta, et peut-il convaincre Lionel Messi de rester ?​

Enfin, l’ancien du FC Porto s’est confié sur sa position plus offensive qu’à l’accoutumée. “Le coach demande à l’équipe de compenser ma position pour maintenir l’équilibre pour que je suis me projeter dans la surface adversaire. Mon travail est celui de défendre et de donner de l’équilibre à l’équipe, c’est clair. Mais si je mets un petit but ou fait une passe décisive, c’est important”, a-t-il expliqué. Le grand gagnant de ce week-end en Liga, c’est bel et bien le FC Barcelone, qui dispose par ailleurs d’un nouveau président.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*