Carla Moreau et l’affaire de sorcellerie : Elle “n’a pas l’intention de retravailler”, sa carrière en danger


Accusée d’avoir eu recours à la sorcellerie avec sa voyante pour nuire à ses camarades des Marseillais, Carla Moreau pourrait se révéler être en réalité victime. D’après les dernières informations, la candidate de télé-réalité de 24 ans serait menacée de mort par cette dernière depuis plusieurs années. Elle aurait, qui plus est, été “manipulée pendant quatre ans et aurait été victime d’abus de confiance et de faiblesse” dans le but de débourser de l’argent. Car en effet, Carla Moreau aurait dépensé plus d’un million d’euros pour suivre ses séances et jeter de mauvais sorts sur Maeva Ghennam, Julien Tanti ou encore Manon Marsault. Face à ces nouvelles révélations, la PJ (Police Judiciaire) de Marseille a ouvert une enquête.

Magali Berdah est venu éclaircir cette sombre affaire dans Touche pas à mon poste mardi 2 mars 2021. La célèbre agent des candidats de télé-réalité a bien confirmé que les audios partagés et accablants dans lesquels Carla Moreau se souhaite d’être la plus grande star des Marseillais sont vrais. “Il y a deux versions, soit Carla a fait ça sous la menace, soit elle l’a fait volontairement. À ce jour, les notes audio ont bien été faites“, a déclaré Magali Berdah, révélant que sa protégée avait de son côté porté plainte dans la matinée de samedi 27 février dernier pour “chantage, atteinte à la vie privée par enregistrement, abus de faiblesse et escroquerie” à l’encontre de la voyante.

Mais à la question de savoir s’il y a bel et bien eu sorcellerie, visant à la destruction d’une candidate par une autre, Magali Berdah répond franchement : “oui“. De ce fait, l’avenir de Carla Moreau dans la télé-réalité, et même sur les réseaux sociaux, apparaît désormais plus que jamais incertain.À ce jour, il est évident que la situation est très délicate et que Carla pour l’instant n’a pas l’intention de retravailler“, a confié son agent. Et de conclure : “Quoi qu’il en soit, elle a besoin d’aide, qu’elle a fait ça sous la contrainte ou volontairement et Carla, ça elle en est consciente, elle a besoin d’être aidée aujourd’hui. Et c’est ce que les Marseillais vont essayer de faire, avec difficulté parce qu’il y en a qui sont quand même très très perturbés par ce qu’il s’est passé“.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*