Bordeaux-PSG : sans Mbappé, la “force collective” doit parler


Sans le champion du monde, suspendu, le PSG devra s’appuyer sur un collectif fort ce mercredi afin d’enchaîner une nouvelle victoire à Bordeaux.

Comment jouer sans Kylian Mbappé ? Privé de Neymar depuis plusieurs matches, le PSG ne pourra pas non plus compter sur l’international français ce mercredi (21 h) à Bordeaux, pour le compte de la 28e journée de Ligue 1. Suspendu pour une accumulation de cartons jaunes, l’ancien Monégasque ne pourra pas aider ses partenaires à enchaîner une nouvelle victoire après celle de samedi sur le terrain de Dijon (4-0). En son absence, Mauricio Pochettino attend un collectif fort et des ‘supersubs’ au rendez-vous.

“Cela ne fait aucun doute que Kylian est un joueur important, l’un des plus importants. Mais en son absence, le collectif a le potentiel et les arguments pour gagner comme on l’a fait à Dijon, a rappelé l’entraîneur parisien en conférence de presse. Certains ont pu se montrer samedi, on a pu s’appuyer sur notre force collective avec des joueurs qui ont le talent et les qualités pour jouer et gagner aussi. On espère que ce sera le cas demain.” Le message est clair. Même sans ses stars, le PSG doit trouver les ressources pour maintenir le rythme.

Pochettino le répète : tout le monde doit “se tenir prêt”

Un temps espéré en Gironde, Angel Di Maria devra attendre un petit peu avant de retrouver la compétition. L’Argentin est encore trop juste. Il poursuit son protocole de reprise et devrait plutôt postuler à une place dans le groupe samedi à Brest, en Coupe de France. Sans Di Maria, Mbappé et Neymar, c’est un PSG amoindri sur le plan offensif qui va donc défier des Bordelais mal-en-point en ce moment. L’équipe de Jean-Louis Gasset n’a pas gagné le moindre match sur ses sept dernières sorties toutes compétitions confondues.

Il convient toutefois de se méfier, car toutes les séries ont une fin. Et si Di Maria ne sera pas du voyage, Icardi oui. L’avant-centre, touché par une gastro-entérite le week-end dernier, postule à une place de titulaire sur le front de l’attaque. Il devrait logiquement compenser l’absence de Mbappé par rapport à l’équipe qui a débuté en terre dijonnaise. On pourrait retrouver Moise Kean davantage sur l’aile. Une position dans laquelle le jeune attaquant de 21 ans a rendu deux copies très intéressantes récemment : contre Nice (2-1), puis sur la pelouse de Barcelone (4-1).

Depuis son arrivée, Moise Kean fait preuve d’une fiabilité à toute épreuve (15 buts en 27 matches !). Il est l’incarnation même de la “force collective” dont parle Pochettino qui, comme son prédecesseur Thomas Tuchel, peut s’appuyer sur son efficacité à chacune de ses apparitions. Un apport venu du banc que Julian Draxler illustre aussi ces derniers temps, sans oublier Rafinha, convaincant pour son retour en tant que titulaire samedi dernier. L’affirmation d’un collectif où tout le monde doit “se tenir prêt”. Ce qu’a très souvent rappelé Pochettino.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*