Allen vs Farrow, le film glaçant sur les accusations d’inceste visant Woody Allen


CRITIQUE – La série documentaire américaine inédite diffusée sur OCS dès ce lundi recueille les témoignages accablants de la fille et de l’ex-compagne du réalisateur. Un récit terrifiant, mais qui ne donne hélas la parole qu’au clan Farrow.

Ça fait désordre. Woody Allen ne voit pas le mal qu’il y a à coucher avec la fille adoptive de sa compagne. Légalement, on ne peut rien lui reprocher. Moralement, c’est une autre affaire. Le cinéaste, qui aime citer des philosophes, aurait dû se souvenir de Camus et de sa formule : « Un homme, ça s’empêche. »

Il y a autre chose. L’été 1994, Mia Farrow accuse Allen, avec lequel elle est en couple depuis douze ans sans habiter sous le même toit, d’avoir abusé de leur fille Dylan, 7 ans, dans leur maison du Connecticut. La mère a même filmé le témoignage de l’enfant. La vidéo laisse un sentiment de malaise. Si ce qu’on entend est vrai, c’est horrible. Si tout est inventé, c’est encore pire.

Allen et Farrow étaient en pleine ­séparation. L’actrice avait découvert des polaroïds de Soon-Yi sans équivoque, «plus Hustler que Playboy ». Le documentaire Allen vs Farrow, dont les deux premiers volets sont diffusés à partir de ce lundi sur OCS à la demande, et les deux derniers les 8 et

Allen vs Farrow, le film glau00e7ant sur les accusations d’inceste visant Woody Allen_295″, »event »: »customEventSPE »} » data-module= »fig-paragraph-with-paywall » data-context= »was @visible »>

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Allen vs Farrow, le film glaçant sur les accusations d’inceste visant Woody Allen_295″, « customIDSPE »: « bGVmaWdhcm8uZnJfXzE4MjJlYzJjLTdhNmMtMTFlYi04ZmYwLWEwMzY5ZjkxZjMwNF9fQXJ0aWNsZQ== », « event »: « customEventSPE »} »>
Connectez-vous

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*