Nabilla, ancienne élève perturbatrice : les drôles de commentaires que lui faisaient ses professeurs


C’est un séjour que Nabilla a attendu avec impatience. Après avoir passé quelques jours à Paris, elle s’est envolée en Suisse, pour rendre visite à son père Khoutir, lequel a enfin pu rencontrer son fils petit-fils Milann (1 an). Un moment fort en émotion sur lequel elle ne s’est confiée que très brièvement. En revanche, Nabilla ne s’est pas privée de partager quelques anecdotes de son enfance, comme le jour où elle a fait une belle frayeur à son papa en s’enfuyant pendant… sept jours.

En outre, l’épouse de Thomas Vergara a eu l’occasion de replonger dans ses souvenirs d’écolière. Et ça vaut le détour ! En effet, sur Snapchat, lundi 22 février 2021, Nabilla a dévoilé quelques pépites que contenait son ancien carnet de correspondance, ce fameux cahier qui regroupe les renseignements indispensable pour les enfants mais aussi pour les parents. Ceux de la jeune femme n’ont apparemment toutefois pas tellement eu le loisir de le feuilleter, et pour cause, Nabilla s’est bien gardée de partager avec eux les commentaires laissés par ses professeurs, lesquels n’étaient pas des plus élogieux. « Aujourd’hui en exclusivité, je vous présente mon carnet de correspondance. Je ne vais pas tout vous montrer, mais je vous montre quelques mots. Ce sont mes observations : ‘Nabilla, insolence, bruit. Nabilla : encore du bruit, des remarques. Il faut arrêter. Nabilla : Bavarde, se lève pendant le cours sans permission et perturbe la leçon.’ Et bien sûr, tout ça a été signé par mes soins« , a-t-elle rapporté très amusée.

La jolie brune n’a jamais caché avoir eu du mal avec la scolarité. Elle a d’ailleurs déjà confié n’avoir aucun diplôme et avoir arrêté ses études au brevet. En 2014, elle profitait ceci-dit de son passage en prison pour se présenter à un examen qui est l’équivalent du brevet des collèges. Un examen passé avec succès ! Autant d’étapes qui ne l’ont pas empêché de devenir une business-woman accomplie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*