Valérie Lemercier : Quand ses ex de renom évoquaient ses complexes


Ce mardi 16 février 2021, W9 diffuse la comédie Le Petit Nicolas avec Valérie Lemercier. Un succès de plus dans la filmographie de la star qui a commencé sa carrière dans le 7e Art en 1990. Si elle a joué dans de nombreuses productions, la comédienne ne se trouve toujours pas un physique de cinéma…

Elle a beau avoir une fine silhouette gracieuse entretenue par une passion de la danse et qui lui a notamment permis de défiler pour le couturier Jean-Paul Gaultier, cela n’empêche malheureusement pas Valérie Lemercier de se trouver des défauts et des complexes. « Il y a des films où je me trouve super moche. Mes jambes, ça va. Mes bras aussi. Je trouve que j’ai un grand nez. Je me dis que je n’ai pas un physique de cinéma, que je suis mieux au théâtre« , confiait-elle en 2017 dans des propos rapportés par ELLE. Qu’à cela ne tienne, le cinéma lui a tout de même offert de beaux rôles et deux Césars : Meilleure actrice dans un second rôle pour Les Visiteurs en 1994 et Meilleure actrice dans un second rôle pour Fauteuils d’orchestre en 2007.

Mais cette dépréciation de son physique dure de longue date et d’anciens compagnons de la star en ont témoigné. « Je pense qu’elle s’aime et qu’elle ne s’aime pas. Palais Royal a été une étape importante. C’est la première fois qu’elle s’est trouvée belle à l’écran même si elle est incapable de le dire. Elle a du mal à se voir. Je crois que pendant des années, elle a voulu consciemment ou inconsciemment ne pas être désirable« , racontait son ex, l’avocat Hervé Temime dans Vanity Fair. Même son de cloche de la part d’un autre compagnon, le compositeur Bertrand Burgalat. « Quand tu passes à la télé, les gens s’approprient ton image (…) J’ai vu un mélange de vénération et de monstruosité, la violence avec laquelle certains s’attaquaient à son apparence. A partir de cet instant, elle est devenue paralysée par son physique malgré d’énormes capacités de comédienne« , disait-il de son côté.

Valérie Lemercier avait remis le sujet sur le tapis en 2020, lors de la promo pour Aline, son biopic repoussé sur Céline Dion. Elle se trouvait un point commun avec la diva. « On disait que j’étais une petite fille pas jolie, c’est pour cela que les reproches qui ont pu être faits à Céline sur son physique, ça m’a parlé« , disait-elle à Nice-Matin. Un complexe avec son physique qui pourrait donc bien la suivre tout au long de sa carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*