Roger Federer, Nadal et Djokovic ont une qualité particulière selon Taro Daniel



Roger Federer, Nadal et Djokovic ont une qualité particulière selon Taro Daniel

L’attente a été longue, mais l’édition 2021 de l’Open d’Australie est enfin arrivée après le report dû à l’urgence sanitaire (en fait, ils étaient attendus dans la deuxième quinzaine de janvier, mais les athlètes ont dû subir une quarantaine préventive), qui malheureusement limite encore de nombreux aspects de notre vie sans faire d’exceptions pour le sport.

Le ciment de Melbourne Park attend le début prévu pour le lundi 8 février pour mettre en scène le spectacle du premier Grand Chelem de la saison de tennis. Il commence par le triomphe de Novak Djoković sur Dominic Thiem l’année dernière après presque 4 heures de jeu (6-4, 4-6, 2-6, 6-3, 6-4), huitième succès en Australie pour le Serbe au sommet du tableau d’honneur du tournoi masculin.

Si pour les femmes les pronostics sont comme toujours très difficiles et l’équilibre règne en maître, les chances de victoire à l’Open d’Australie ne réservent pour l’instant aucune surprise particulière, sauf une qui ne peut être définie comme telle : l’absence de Roger Federer pour cause de blessure (6 victoires dans le tournoi pour le Suisse).

En haut des prévisions, on trouve naturellement Djoković et juste derrière, mais pas très près, le vaincu, l’Autrichien Thiem, qui a certainement hâte d’essayer, vu le mauvais quart d’heure qu’il a donné au champion le plus coté de l’édition précédente.

Rafael Nadal est à la troisième place à côté de lui l’autre protagoniste probable Daniil Medvedev. L’Espagnol a gagné en Australie en 2009 contre Federer, le seul Grand Chelem qui ne s’est pas répété dans ses 20 victoires (2 Wimbledon, 4 Us Open et 13 Roland Garros).

Selon Taro Daniel, la raison pour laquelle Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic sont des adversaires si difficiles est qu’ils frappent la balle d’une manière très particulière. Le joueur japonais pense également que ces légendes ont une aura autour d’elles qu’il est rare de trouver parmi les joueurs du circuit.

Taro Daniel sur le Big 3.

« Ils (Novak Djokovic, Roger Federer et Rafael Nadal) ont une qualité particulière au niveau de leur balle », a déclaré Taro Daniel. « Ils ont également une présence que peu d’autres joueurs ont.

J’ai vraiment apprécié de sentir la vitesse et la qualité de leur balle. Surtout le revers de Djokovic sur la ligne » Un des membres du Big 3 contre lequel Daniel n’a pas encore joué est Roger Federer.

Le jeune homme de 27 ans a révélé qu’il voulait absolument jouer contre Federer au moins une fois avant que le Suisse ne prenne sa retraite. « Oui, Roger Federer est sur ma liste des joueurs à éliminer », a répondu Daniel lorsqu’on lui a demandé s’il voulait défier contre le Suisse de 39 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*