Richard Berry reconnaît avoir été un mari violent avec Jeane Manson et Catherine Hiegel


Si Richard Berry nie fermement les accusations d’agressions sexuelles proférées par sa fille aînée Coline, il reconnaît en revanche avoir déjà été violent avec ses ex-compagnes… Dans un article publié le 3 février 2021, Le Monde a enquêté en profondeur sur ce nouveau scandale d’inceste, qui fait écho à celui provoqué en janvier par la sortie du livre de Camille Kouchner, La Familia grande (éd. Seuil). Non seulement les journalistes se sont entretenus avec Coline Berry-Rojtman, mais ils ont également recueilli le témoignage de ses proches, y compris celui de son père.

Richard Berry et son épouse Pascale Louange, avec qui il a accueilli une petite Mila en 2014, ont accepté de recevoir Le Monde chez eux. Lors de cet entretien, le comédien et réalisateur de 70 ans a dénoncé les « mensonges absolus » de sa fille aînée de 45 ans, comme il l’a longuement écrit sur Instagram le 2 février. S’il dément tout geste déplacé envers Coline, l’acteur avoue malgré tout avoir été un mari violent. Auprès du journal, la comédienne Catherine Hiegel, sa première compagne et mère de Coline, a affirmé avoir été victime de violences physiques au cours de leur relation. « Il m’a toujours fait peur« , a-t-elle notamment confié à nos confrères. « Coups que Richard Berry, interrogé par Le Monde, reconnaît.« 

C’est dans la douleur que les parents de Coline ont rompu en 1978 : « Alors qu’elle avait deux ans, sa mère et moi nous sommes séparés dans des conditions très conflictuelles, Richard Berry a-t-il expliqué sur Instagram mardi. Je m’occupais de Coline le dimanche chez mes parents d’abord, puis le week-end avec ma compagne, à l’époque Jeane Manson, et sa fille du même âge. » C’est à cette période que le couple, marié entre 1984 et 1986, aurait abusé de Coline et S. (la fille de Jeane Manson), en les poussant à prendre part à des « jeux sexuels ».

Il était jaloux

Toujours auprès du Monde, Richard Berry a reconnu avoir déjà levé la main sur Jeane Manson. « Nous étions deux artistes, c’était la pire des configurations, Jeane Manson avait-elle expliqué à Gala, en septembre 2020. Nous souffrions d’une situation de concurrence. Richard sait bien que je n’ai pas été heureuse dans notre histoire donc je peux en parler. Quand ça marchait pour moi, il était jaloux, et quand ça allait pour lui, je me sentais en position de faiblesse. »

La chanteuse américaine de 70 ans fait elle aussi l’objet d’une plainte déposée par Coline Berry-Rojtman le 21 janvier dernier au parquet de Paris, pour des faits de « viols ou d’agressions sexuelles incestueux, et de corruption de mineure« . Coline a depuis été convoquée par la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire de Paris. Dans le cadre d’une enquête préliminaire, elle sera auditionnée le 9 février.

Richard Berry et Jeane Manson restent présumés innocents des faits qui leur sont reprochés jusqu’au jugement de cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*