Chelsea – Reece James affirme avoir été victime d’insultes racistes sur les réseaux sociaux


Le jeune joueur de Chelsea a reçu des messages racistes sur son compte Instagram. Le club lui a apporté son soutien.

L’arrière droit de Chelsea, Reece James, a révélé qu’il a été la cible d’insultes racistes sur les médias sociaux.  L’international anglais a publié sur son compte Instagram une capture d’écran de plusieurs messages racistes qui lui ont été envoyés avec la légende « quelque chose doit changer » écrite par-dessus les messages.

Après que James ait révélé les abus, Chelsea a publié une déclaration condamnant les messages que le jeune homme de 21 ans a reçus tout en faisant écho à son appel à « quelque chose doit changer ».

« Tout le monde au Chelsea FC est dégoûté par les abus racistes que Reece James a reçu sur les réseaux sociaux vendredi soir. Ce club trouve le racisme et toute forme de comportement discriminatoire totalement inacceptable. Nous le condamnons totalement », a déclaré le club.

« Dans le sport, comme dans la société en général, nous devons créer un environnement de réseaux sociaux où les actions haineuses et discriminatoires sont aussi inacceptables en ligne que dans la rue.

« Nous joignons notre voix à ceux qui demandent instamment aux plateformes et aux autorités de régulation de prendre des mesures plus fermes, plus efficaces et plus urgentes contre ce comportement méprisable.

« Quelque chose doit changer et cela doit se faire maintenant ».

Le poste de James est apparu la même semaine où les deux joueurs de Manchester United Axel Tuanzebe et Anthony Martial ont également été victimes d’insultes racistes suite à la défaite 2-1 des Red Devils contre Sheffield United mercredi.

Après le match, United a publié une déclaration condamnant la discrimination tout en appelant les réseaux sociaux à mieux contrôler leurs plateformes.

« Tout le monde à Manchester United est dégoûté par les insultes raciales reçues par les joueurs via les réseaux sociaux après le match d’hier soir, peut-on lire dans une déclaration. Nous condamnons totalement cette pratique et il est encourageant de voir que d’autres fans la condamnent également.

« Manchester United applique une tolérance zéro à l’égard de toute forme de racisme ou de discrimination et s’est engagé depuis longtemps à faire campagne contre ce phénomène par le biais de notre initiative All Red All Equal. L’identification de ces idiots anonymes et sans cervelle reste problématique.

« Nous demandons instamment aux plateformes de réseaux sociaux et aux autorités de régulation de renforcer les mesures visant à prévenir ce type de comportement. »

Le groupe antiraciste Kick It Out a également condamné ces abus dans une déclaration.

Le président de Kick It Out, Sanjay Bhandari, a déclaré : « Nous sommes déçus que les joueurs continuent à être victimes d’abus racistes sur leurs plateformes sociales, c’est totalement inacceptable.

« Nous continuerons à travailler avec les autorités du football, les forces de l’ordre et les sociétés de médias sociaux pour essayer de débarrasser le football des comportements haineux et discriminatoires ».



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*