Rafael Nadal,Djokovic et Thiem ont trop de privilèges en Australie selon des joueurs.



Rafael Nadal,Djokovic et Thiem ont trop de privilèges en Australie selon des joueurs.

Avec un peu de retard par rapport aux jours précédents, la mise à jour quotidienne du département de santé de l’Etat de Victoria est arrivée, et par rapport à hier, trois nouveaux cas de positivité au COVID-19 ont été enregistrés, peut-on lire sur 7News.

Les identités des personnes concernées n’ont pas été divulguées mais elles ont fait savoir qu’un cas de positivité concerne un membre du personnel qui suit un joueur de tennis, un autre cas de positivité est celui d’un homme d’une quarantaine d’années qui fait partie de l’équipage de l’avion, et le dernier cas est celui d’un passager international d’une cinquantaine d’années qui rentrait au pays.

Ces trois personnes se trouvaient déjà dans les hôtels utilisés pour la quarantaine stricte (ceux qui accueillent actuellement les 72 joueurs de tennis en isolement). Le nombre total de personnes infectées liées au tournoi s’élève désormais à 10.

Parmi elles, comme l’indique le journal australien The Age, il y a deux joueurs de tennis dont les noms ne sont pas connus – une nouvelle dont nous nous souvenons a été démentie hier par Tennis Australia – mais on soupçonne que l’un d’entre eux, un homme, a surmonté l’infection et n’a qu’une faible charge virale donc non contagieuse.

Il convient également de noter que, comme expliqué en détail ici, des tests “très sensibles” sont utilisés pour les contrôles effectués sur le territoire australien.

Les meilleurs joueurs de l’Open d’Australie de cette année – notamment Rafael Nadal, Novak Djokovic, Dominic Thiem, Serena Williams et Naomi Osaka – ont tous été mis en quarantaine à Adélaïde au lieu de Melbourne.

Caruso sur un éventuel boycott de l’Open d’Australie.

Plusieurs autres joueurs ont toujours prétendu que cela revenait à accorder un traitement préférentiel aux grandes stars, et le directeur du tournoi, Craig Tiley, l’a maintenant admis.

“J’ai le sentiment que cela est perçu comme un traitement préférentiel”, a déclaré Tiley. “Mais ce sont les meilleurs joueurs du monde. Ma règle générale est que si vous êtes au sommet du jeu, un champion du Grand Chelem, c’est juste la nature de la profession, on obtient un meilleur traitement”

Jeremy Chardy s’était d’abord interrogé sur les avantages accordés aux meilleurs joueurs qui “avaient déjà des privilèges” Et à la suite des cas positifs, le joueur italien Salvatore Caruso a même laissé entendre que les joueurs pourraient boycotter l’événement.

“Il y a eu une grosse bagarre pour les privilèges donnés au top 3 (Novak Djokovic, Rafael Nadal et Dominic Thiem), alors ne nous leurrons pas – ce sont des privilèges importants. Nous sommes tous dans le même bateau et nous devrions avoir les mêmes chances de nous préparer pour un Grand Chelem.

Ces choses ne devraient pas arriver”, a déclaré M. Caruso. “Les joueurs ont le pouvoir de boycotter, c’est notre seule arme, mais il est difficile d’obtenir l’accord de tous car nous sommes cent joueurs”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*