Mercato, Villas-Boas confirme pour Sanson


André Villas-Boas a confirmé le départ de Morgan Sanson pour Aston Villa.

Le coach olympien André Villas-Boas a confirmé en conférence de presse samedi le départ à Aston Villa de son milieu de terrain Morgan Sanson, qui était absent de la feuille de match lors de la défaite de l’OM à Monaco (3-1), dans le cadre de la 21e journée du championnat de France.

“Sanson n’avait pas la tête à jouer, vu que le club a décidé de le laisser partir. J’ai demandé à Morgan s’il avait la tête a jouer. Il m’a dit ‘Mister, c’est dur pour moi’. Alors je lui ai dit que je le sortais du match. Et puis il a quitté le rassemblement et le club l’a autorisé à partir pour Villa”, a indiqué le coach portugais en conférence de presse.

Mandanda a lui aussi confirmé la nouvelle de son côté. “Tout en ce moment est un peu contre nous, entre les résultats, les pépins physiques, le départ de Morgan [Sanson] dans la journée… Ce ne sont pas des excuses, mais dans ces moments-là c’est compliqué. Il faut assumer, être fort mentalement et enchaîner”, a glissé le capitaine sur Canal+.

RMC précise qu’il s’agit d’un transfert à 18 millions d’euros, hors bonus. Sanson doit passer sa visite médicale dans les prochaines 48 heures.

AVB a aussi évoqué la défaite face à Moanco et la course au podium, à laquelle il croit encore.

“C’est vrai que l’on est loin mais regardez… On était douze points devant le troisième la saison dernière et quand le championnat s’est arrêté le troisième était revenu à six points, a tonné l’ancien manager de Chelsea devant la presse. Cela veut dire qu’ici en France, regardez ce qu’il se passe avec Lens qui nous a battu et a ensuite perdu contre Nice, tout peut se passer.”

“On a une moyenne de points faible, neuf de moins que la saison dernière au même moment. Ce sont des moments durs mais j’espère que l’on va s’en sortir. En revanche, concernant l’objectif du club, il faut continuer à croire qu’à la fin de la saison cela puisse encore être jouable. Les confrontations directes arrivent maintenant. Ce samedi c’était la première, Monaco s’est un peu échappé et on doit continuer à insister. On n’a pas le choix.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*