Gaëlle (Les Ch’tis) harcelée et complètement perdue : “La drogue a été une partie de ma vie”


Une ancienne candidate emblématique des Ch’tis s’est livrée à coeur ouvert auprès de Jeremstar le 24 janvier 2021. Gaëlle Petit a offert un témoignage poignant sur l’enfer qu’elle a vécu pendant plusieurs années à cause d’un redoutable prédateur. Victime de harcèlement et de chantage, la jolie rousse avait été au coeur d’un bad buzz lorsque des photos d’elle nue avaient été diffusées sur internet.

Avant de faire de la télé-réalité, j’ai été clairement bête et inconsciente et j’ai fait des photos avec un photographe. Des photos nues qui m’ont suivie jusqu’à aujourd’hui. Un ou deux ans plus tard après avoir fait ces photos, je me suis retrouvée dans ce programme, Les Ch’tis, et en plein boom c’est à dire à la deuxième ou à la troisième saison quand ça a commencé à cartonner, les photos sont sorties. Je me suis retrouvée à 23 ans à avoir des photos partout de moi sur le Web en étant qu’une gamine sans vraiment comprendre ce qu’il se passait avec un prédateur de l’autre côté qui utilisait ces photos sous forme de chantage. (…) J’avais envie de mourir.

Maintenant j’assume

Un véritable cauchemar pour la jeune femme qui préfère se renfermer sur elle-même et qui tombe même dans la drogue. “La drogue ça a été une partie de ma vie quand j’étais dans des groupes et puis j’essayais un peu comme tout le monde, je me disais : ‘Bah pourquoi pas’, mais c’était pas mon kiff en vrai. (…) Je me suis totalement dissociée de moi, je me suis coupée de mes émotions.

Désormais, Gaëlle a repris sa vie en mains et assume totalement ses erreurs passées : “Maintenant j’assume parce que j’ai grandi et je sais que ça fait partie de mon chemin, je sais que ça m’a appris beaucoup de choses mais bien sûr que je les regrette. (…) Ce sont des choses qui existeront toujours sauf qu’aujourd’hui, elles n’ont plus de pouvoir sur moi.

Pour finir, la jolie rousse déplore que les candidats de télé-réalité ne reçoivent pas une “formation” avant de commencer la télévision. Un milieu très dangereux selon elle duquel elle a préféré s’éloigner pour se reconstruire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*