Des tests positifs (et des souris) perturbent la construction de l’Open d’Australie


Deux autres joueurs de l’Open d’Australie ont été testés positifs pour le COVID-19, ont déclaré mercredi des responsables gouvernementaux, alors que les autorités étaient en désaccord sur qui paierait la facture de quarantaine du tournoi.

La ministre de la police de l’État de Victoria, Lisa Neville, a déclaré que deux joueurs et un participant non-joueur de l’Open d’Australie comprenaient trois nouvelles infections signalées mercredi.

Au total, 10 personnes associées au Grand Chelem, dont quatre joueurs, ont désormais été testées positives pour le virus.

Il y a eu une certaine confusion sur les chiffres exacts, les résultats des tests des autorités ayant ensuite été reclassés comme «excrétion virale» des infections précédentes.

Les excréteurs viraux ne sont pas contagieux.

Neville a déclaré que les autorités étaient “très confiantes” que l’une des deux infections des nouveaux joueurs était un cas d’excrétion virale.

“Des deux autres, il est moins clair qu’ils perdent. Cela sera résolu, et c’est un joueur et une personne de soutien”, a déclaré Neville aux journalistes.

Le directeur du tournoi de l’Open d’Australie, Craig Tiley, a déclaré que deux joueurs qui auraient été testés positifs mardi étaient également des excréteurs viraux.

Plus de 70 joueurs et leur entourage sont confinés dans leur chambre d’hôtel pendant 14 jours et ne peuvent pas s’entraîner pour l’Open d’Australie du 8 au 21 février après que les passagers de trois vols charters ont renvoyé des tests positifs.

Les autorités ont déboursé d’énormes fonds pour faire voler plus de 1200 joueurs, entraîneurs et officiels sur 17 vols charters vers l’Australie pour organiser le premier Grand Chelem de l’année.

L’Open d’Australie sera très différent cette année lorsqu’il débutera le 8 février Fred Lee / Getty Images

Tiley a déclaré que les coûts de quarantaine pourraient dépasser 40 millions de dollars australiens, dont une partie serait couverte par le gouvernement de l’État de Victoria.

“Le gouvernement de l’Etat soutient et aide cela”, a-t-il déclaré mercredi à la station de radio 3AW.

Neville a contesté cela.

“J’ai triple-confirmé qu’aujourd’hui, il est entièrement financé par l’Open d’Australie”, a-t-elle déclaré.

“Le contribuable ne contribue pas au programme de quarantaine des hôtels (Open d’Australie).”

Un certain nombre d’acteurs se sont plaints des conditions, provoquant une violente réaction de la part des Australiens, qui ont critiqué les joueurs pour avoir “droit” alors même que des milliers de citoyens du pays restent bloqués à l’étranger.

La numéro 28 mondiale des femmes kazakhes, Yulia Putintseva, s’est plainte d’une infestation de souris à sa quarantaine et a déclaré que les fenêtres ne s’ouvriraient pas dans sa chambre.

Tiley a déclaré mardi que “la grande majorité” des joueurs soutenaient les protocoles stricts de l’Australie.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*