Nick Rodwell va publier un livre pour répondre aux polémiques sur sa gestion des droits d’Hergé


INTERVIEW – Le gestionnaire des droits du dessinateur a décidé d’écrire un ouvrage pour justifier sa stratégie éditoriale depuis trente ans. Spécialiste de Tintin, Jacques Langlois analyse l’importance de cette annonce.

L’annonce a fait l’effet d’une petite bombe dans le Landerneau des Tintinophiles. Dans Paris Match, sous la plume de Jérôme Dupuis, Nick Rodwell, administrateur de la société Moulinsart et gestionnaire des droits d’Hergé depuis trente ans, a annoncé qu’il avait décidé d’écrire un livre, à paraître en 2022 et provisoirement intitulé Trust but verify, dans lequel il compte «raconter comment on fait vivre un héros pendant des décennies sans la moindre nouveauté.» Administrateur de l’association «Les Amis d’Hergé», Jacques Langlois est un tintinophile de la première heure. Dès 1960, il est entré en contact avec Hergé. Une correspondance fidèle s’est engagée entre eux jusqu’à la mort du dessinateur en mars 1983. Auteur du récent ouvrage Petit éloge de Tintin, Langlois est à même d’analyser les tenants et les aboutissants d’une telle annonce. Il a accepté de répondre aux questions du Figaro.

LE FIGARO . – Avez-vous été surpris d’apprendre que Nick Rodwell allait publier un livre l’année prochaine ?

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*