Les nationalistes écossais fixés pour une majorité record, renforçant la poussée d’indépendance


LONDRES: Les nationalistes écossais sont en passe de remporter une majorité record aux élections du parlement écossais déconcentré qui déclencherait une nouvelle poussée pour l’indépendance, a montré un sondage d’opinion publié jeudi.
Nicola Sturgeon, premier ministre d’Ecosse et chef de la pro-indépendance Parti national écossais, revendiquera un mandat pour un autre référendum sur l’indépendance si son parti obtient de bons résultats aux élections prévues le 6 mai.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson, qui devrait accepter un nouveau référendum, a déclaré qu’il n’était pas nécessaire de procéder à un nouveau vote après le rejet de l’indépendance par les électeurs écossais en 2014.
Selon le sondage réalisé par Savanta ComRes et publié dans le journal The Scotsman, le SNP devrait remporter 71 sièges sur 129 au parlement écossais, soit huit sièges de plus qu’il n’en a remporté lors des dernières élections de 2016.
La seule autre fois où le SNP a remporté la majorité, c’était en 2011, lorsqu’il a remporté 69 sièges sous l’ancien dirigeant Alex Salmond.
Si l’Écosse votait pour l’indépendance, cela signifierait que le Royaume-Uni perdrait environ un tiers de sa masse continentale et près d’un dixième de sa population – tout comme la sixième plus grande économie du monde est aux prises avec l’impact du Brexit.
Le parti conservateur de Johnson pourrait perdre 14 sièges au parlement écossais et le parti travailliste de l’opposition pourrait en perdre trois, selon le sondage, laissant les conservateurs avec 17 sièges et le parti travailliste avec 21.
Les Écossais ont voté 55-45% contre l’indépendance lors d’un référendum en 2014, mais le Brexit et la gestion par le gouvernement britannique de la crise de Covid-19 ont renforcé le soutien au SNP, la plupart des sondages montrant qu’une majorité est désormais en faveur de la rupture.
Le sondage Savanta ComRes a révélé que 57% des personnes voteraient pour l’indépendance de l’Écosse lors d’un nouveau référendum, près d’un record.
Le sondage était basé sur les réponses de 1016 personnes en Écosse entre le 8 et le 13 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*