Chelsea, Lampard demande (encore) de la patience pour Werner


Le patron des Blues est convaincu que l’international allemand réalisera son potentiel à long terme à Stamford Bridge

Timo Werner est capable de jouer à gauche pour Chelsea, selon Frank Lampard, qui a appelé à la patience alors que l’Allemand a du mal pour ses débuts en Angleterre. Werner a déçu en grande partie depuis qu’il a rejoint Chelsea en provenance du RB Leipzig en juin.

Le joueur de 24 ans n’a marqué que neuf buts lors de ses 25 premières sorties pour les Blues toutes compétitions confondues, ayant perdu la touche meurtrière dans le dernier tiers qui l’a vu devenir l’un des attaquants les plus inspirés d’Europe au Red Bull Arena.

Il a disputé 12 matchs d’affilée sans trouver le fond des filets avant de marquer son premier but en 827 minutes lors d’un match de troisième tour en FA Cup contre Morecambe le week-end dernier, qui s’est soldé par une victoire 4-0 pour l’équipe de Lampard.

Werner a joué au milieu, mais il a été déployé sur le côté gauche le plus souvent ces derniers mois, ce qui suggère que Lampard ne sait pas encore comment tirer le meilleur parti de l’international allemand. Cependant, le boss de Chelsea a insisté sur le fait que l’ancienne star de Leipzig a la polyvalence de jouer à plusieurs postes différents, tout en appelant au calme chez les supporters alors que le joueur continue de trouver ses marques en Premier League.

“Avec Timo au milieu, c’est clairement une position qu’il aime bien commencer”, a déclaré Lampard lors d’une conférence de presse avant l’affrontement des Blues avec Fulham samedi. Avec Leipzig et l’Allemagne, il a joué au centre, de la gauche, en tant qu’attaquant solitaire et en tant que l’un des deux attaquants. Il y a donc certainement une marge de manœuvre dans la façon dont vous utilisez Timo.”

“Nous sommes, et j’en suis fier en tant que manager, une bonne équipe qui travaille dur, ce qui signifie beaucoup de pression. Et c’est tout à fait normal pour Timo et les autres attaquants qui sont venus qu’il faudra du temps pour s’habituer à mes idées et aux idées de leurs coéquipiers. «Nous n’avons pas eu le temps sur le terrain d’entraînement pour cela. Cela ne peut se faire qu’à plein rythme à l’entraînement, pour travailler sur lpressingC’est pourquoi les deux dernières semaines ont été vraiment utiles. Je pense que ses performances ont été plutôt bonnes et je pense qu’elles s’amélioreront à mesure qu’il travaillera avec ses coéquipiers.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*