Pour leur édition 2020, les Trans Musicales «s’invitent chez vous»


Le festival dénicheur de talents propose du 2 au 5 décembre des sessions filmées dans les conditions du direct, sans public, diffusées en streaming.

Il y aura quand même des découvertes. Les Trans Musicales de Rennes, festival défricheur annulé pour cause de crise sanitaire, passent en mode digital pour faire découvrir douze artistes émergents, de mercredi à samedi.

«Les Trans s’invitent chez vous» reposent sur des sessions filmées dans les conditions du live, sans public, au Trabendo, salle parisienne, et à l’Ubu, à Rennes, diffusées en direct ou en léger différé, sur Fip, YouTube, France.tv/Culturebox, et TVR.

À découvrir, donc, l’électro psychédélique – sous perfusion de rythmes polynésiens – de Quinzequinze, le funk d’Eighty, ou encore l’afro-rap de James BKS, dont le père biologique n’est autre que Manu Dibango. C’est la première fois depuis leur création en 1979 que les Trans, traditionnel dernier festival de l’année, ne peuvent se dérouler.

L’évènement avait jusqu’ici tout surmonté, y compris le mouvement de grève et blocage de 1995. «C’était chaud, mais on avait quand même réussi à faire venir tous nos artistes, y compris Daft Punk. Thomas Bangalter, l’un des membres du duo, venait juste d’avoir son permis, il avait pris sa voiture avec tout leur studio à l’intérieur, pour aller jusqu’à l’aéroport, on avait booké un avion et ils étaient arrivés le samedi, jour même du concert», avait raconté à l’AFP le patron des Trans Jean-Louis Brossard.

Une préparation mouvementée

La préparation de l’édition 2021 a été bien sûr mouvementée. «En octobre, quand a été annoncé le nouveau confinement, on s’est dit que c’était mort. Mais en réalité on n’a jeté l’éponge qu’il y a très peu de temps, explique Jean-Louis Brossard auprès de franceinfo . Cette année, on dut faire au moins huit versions du festival au total. À chaque fois, on espérait que la nouvelle version allait passer. Et en fin de compte, non. C’est comme ça, j’en ai pris mon parti, je commence déjà à travailler sur la programmation de l’an prochain.»

Faute de pouvoir accueillir des artistes étrangers, les Trans proposent cette année sur une programmation française. Jean-Louis Brossard prévoit même un «raid breton», avec la captation de six groupes qui se produiront dans une salle rennaise vendredi et samedi. Le coup de cœur de Jean-Louis Brossard est d’ailleurs on ne peut plus local : il s’agit du duo rennais Gwendoline. «C’est du chanté parlé, et il y a parfois un petit côté Indochine, avec de l’électro», précise le dénicheur de talents sur franceinfo. Une formation à découvrir, donc, lors des «Trans s’invitent chez vous».

«Les Trans Musicales s’invitent chez vous» , en streaming sur Culturebox, du mercredi 2 décembre au samedi 5 décembre.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*