le Louvre innove pour récolter des fonds


Réservé aux abonnés

Du 1er au 15 décembre, le musée parisien organise une vente en ligne avec Christie’s et Drouot. Avec notamment des moments à part, dont aucun visiteur classique ne pourra jamais bénéficier.

La Rose du Louvre (2020), de Jean-Michel Othoniel, offert par l‘artiste au musée, sera vendue par Christie’s. Christie’s images Ltd, 2020.

C’est une première pour le Louvre, et le signe que ce dernier a plus d’un tour dans son sac. À partir du 1er décembre et jusqu’au 15 décembre, une vente aux enchères va être organisée au profit du musée, et plus particulièrement pour un nouvel espace dédié à l’éducation artistique et culturelle gratuit, et pour financer des projets solidaires. La vente sera, bien sûr, en ligne, de manière à tenir compte du virus – mais aussi, et peut-être surtout, à toucher un public international. L’opération s’appelle d’ailleurs «Bid for the Louvre. Enchérissez pour le Louvre», preuve que le musée espère pouvoir toucher ceux qui forment d’habitude l’immense majorité de ses visiteurs.

La liste des «lots» se divise en trois parties. Des «expériences» autour du Louvre seront d’abord mises aux enchères, pour des estimations basses allant de 3000 à 10.000 euros. Elles visent ceux qui aiment les moments privilégiés et découvrir des «coulisses».

La vente montre l’ingéniosité dont fait preuve le musée dans une période morose

Alexandre Giquello, patron de Drouot

Parmi elles, «Joconde mania» permettra d’être présent lors de l’examen

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*